Mairie de Porto-Novo : Le conseil communal approuve un douzième provisoire

Mairie de Porto-Novo : Le conseil communal approuve un douzième provisoire

En attendant que le préfet de l’Ouémé n’approuve le budget 2018 de la mairie de Porto-Novo, le conseil communal a adopté le vendredi dernier un douzième provisoire qui prend en compte les mois de janvier, février et mars 2018.

Colloque scientifique – FIP 2018 : Scientifiques et acteurs culturels rassemblés autour du Vodoun

Évalué à 500 millions de Fcfa, ce douzième provisoire a été approuvé par 31 voix pour, zéro contre et zéro abstention. Au début des travaux, le maire Emmanuel Zossou a regretté le blocage du budget 2018 par la préfecture de l’Ouémé. A l’en croire, ce budget  a été voté le 27 décembre 2017.

Il a ensuite été présenté à la préfecture qui l’a approuvé sous réserve de quelques amendements. Des amendements que la mairie a pris en compte aux dires du maire ,pour améliorer le document qui a été renvoyé à la préfecture.L’institution s’est alors  empressée d’adresser d’autres recommandations au conseil communal. Elle exigeait entre autres, la mise à sa  disposition des  preuves des différentes délibérations du conseil municipal qui ont fixé les indemnités, primes, allocations et avantages financiers des agents et élus de la municipalité.

Pour maire de Porto-Novo, les  autres communes de l’Ouémé  n’ont pas eu à fournir de telles pièces avant que la préfecture n’approuve leurs budgets.Pourquoi donc l’autorité préfectorale leur impose une telle “souffrance”? s’est demandé Emmanuel Zossou avant d’ajouter que les documents exigés seront bientôt envoyés à la préfecture.Il espère que l’institution ne sortira pas d’autres arguments pour bloquer une fois de plus ce budget.

Notons que cette situation de blocage ne  manque pas d’irriter les conseillers communaux. Ils reprochent à la préfecture d’en faire un peu trop.

Commentaires

Commentaires du site 0