Après Gnonnas Pedro, un autre membre du groupe Africando a rejoint l’orchestre céleste. Médoune Diallo est décédé ce samedi 10 février 2018 à Dakar à la veille de son 69 ième anniversaire.Médoune Diallo a commencé sa carrière à l’Orchestra Baobab. Un orchestre qui l’a d’ailleurs révélé au public.L’artiste a chanté pendant deux décennies au sein de ce groupe musical avec lequel il a enregistré  plusieurs classiques de la salsa africaine comme Guy gu rey gui, Senegaal Sunugaal et Pirate’s Choice.

Loading...

Repéré par le producteur Ibrahim Sylla,il est emmené à New York où il enregistre aux côtés d’autres stars de la  salsa africaine comme Pape Seck et Nicolas Menheim. Cette constellation de star est baptisée « Africando ». Une constellation que la grande star n’a jamais quitté jusqu’à son décès. Plusieurs voix se sont élevées pour rendre hommage à ce grand chanteur à l’annonce de sa disparition.

Le ministre sénégalais de la culture Abdou Latif Coulibaly a salué la mémoire d’un grand musicien « qui laisse à la postérité un héritage qui prendra la place inestimable qu’elle mérite dans le patrimoine musical international ».

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Paix à son âme. Que le tout puissant, céateur du ciel et de la terre lui accorde le repos éternel dans son paradis.

    Médoune Diallo a contribué à la culture africaine et à la culture universelle.

Répondre à Maou Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom