Sénégal : l’ancien maire de Dakar tient tête à la justice

Sénégal : l’ancien maire de Dakar tient tête à la justice

Plus les jours avancent, plus les choses semblent se compliquer pour l'ancien édile de Dakar. Khalifa Sall détenu depuis l'année dernière a cause d'une affaire de corruption a surpris plus d'un hier.

Sénégal : Le procès de Khalifa Sall reporté au 3 janvier 2018

Mardi 06 Février 2018 – Le procès de l’ancien maire de Dakar et de ses coaccusés se tient. Au cours des discussions, le juge en charge du dossier, Malick Lamotte, veut savoir les noms de ceux qui ont joui des dépenses sociales financées par la “caisse d’avance” de la Mairie sous Khalifa Sall.

Celui-ci s’est refusé de décliner les identités des bénéficiaires selon certains médias locaux. Malgré l’entêtement du juge à vouloir soutirer quelques noms, l’ancien édile de la ville capitale s’est opposé à cette requête du juge. Pour justifier sa position, Khalifa Sall aurait selon des médias locaux, affirmé “Ce n’est pas parce que nous ne pouvons pas donner les noms, mais parce que nous ne devons pas les donner“.

Dans certaines parutions des médias sénégalais, l’actuel Chef de l’Etat Macky Sall a été cité parmi les bénéficiaires en 2012 de cette “caisse d’avance” qui financaient des œuvres sociales. L’information n’a pas été commentée par le Président Macky Sall encore moins par son entourage.

Témoignage à charge contre l’ancien maire de Dakar

Au cours du procès de l’ancien maire de Dakar et de ses coaccusés, de nouvelles informations ont été révélées à la face du monde. Contre toute attente, l’un des coaccusés du maire a fait un témoignage qui accable Khalifa Sall. En effet, le percepteur de la mairie a enfoncé le maire à travers son témoignage. Khalifa Sall de son côté, selon un autre média local a affirmé qu’il ne pensait pas que “les gens avaient cette facilité de retourner leur veste”.

Commentaires

Commentaires du site 0