Bénin – CES : Un sujet de saisine, trois sujets d’auto saisine

Bénin – CES : Un sujet de saisine, trois sujets d’auto saisine

Démarrée le mardi 27 février 2018, la première session ordinaire de l’année du Conseil économique et social (Ces) a pris fin ce mercredi 28 mars 2018.

Bénin : Les responsables de l’Ultra Sonapra chez le Président du Ces

Au cours de cette session, les hauts conseillers de la République pour le Ces ont adopté trois procès verbaux de sessions précédentes, le rapport d’activité du président Tabé Gbian exercice 2017, et poursuivi l’examen de trois sujets d’auto saisine.

Les Hauts conseillers de la République pour le Conseil économique et social (Ces), ont achevé la première session de l’année de l’institution. Une première session bien fructueuse selon le président du Ces Tabé Gbian. Car, presque tous les points inscrits au calendrier des séances établi ont été épuisés.

Aux dires du président de cette institution, les conseillers ont examiné avec «tout le sérieux requis, la saisine du ministre en charge de la Décentralisation visant à obtenir l’éclairage du Ces sur la relecture des textes de lois sur la réforme de l’administration territoriale au Bénin». Ainsi, au terme de cette étude, les conseillers constatent que l’initiative du gouvernement de doter le Bénin d’un code unique de l’administration territoriale innovant, et couvrant les enjeux de la décentralisation et de la déconcentration, est noble.

Cependant, le Ces estime qu’il y a un effort à faire par les gouvernants dans l’application effective des textes qui existent déjà. Alors, après avoir relevé certaines insuffisances et préconisé des approches de solutions idoines, le Ces a souhaité entre autres, que le gouvernement tranche définitivement les questions relatives au transfert des ressources et des compétences aux collectivités décentralisées, comme le prévoient si bien les textes sur la décentralisation.

Au cours de cette première session, les Conseillers ont adopté le rapport d’activités au titre de l’année 2017 du président du Ces. Et le président a réitéré son engagement à s’investir davantage afin que l’institution participe au mieux au développement socioéconomique du Bénin. L’étude de trois sujets d’auto saisine a été poursuivie en commission.

Le premier sujet d’auto saisine à trait à l’impact de la coopération décentralisée au service du développement économique et social des communes du Bénin. Le deuxième concerne les opportunités pour la révolution verte au Bénin dans la territorialisation du développement agricole. Et le troisième sujet a abordé l’état des lieux de l’exercice en clientèle privée dans le secteur de la santé au Bénin. Ces sujets vont faire objet de recommandations au chef de l’Etat et à l’Assemblée nationale

Commentaires

Commentaires du site 0