Le Bénin a accueilli une mission du Fonds monétaire internationale d’une semaine de travail ocncernant l’évaluation des nouvelles performances économiques du Bénin. Ladite mission dirigée par Norbert Towé a donné ses impressions au terme de son séjour.La revue du Fonds monétaire internationale au Bénin vise à constater au temps T les engagements pris par le gouvernement et se projeter dans le futur. Au terme de sa mission, Norbert Towé s’est dit satisfait.

Loading...

« Au temps T, fin décembre 2017, la mise en œuvre du programme a été satisfaisante et tous les critères de suivi du programme aussi bien qualitatif, quantitatif que les réformes structurelles que le gouvernement devait mener, tout a été mené à bonne date », a expliqué le chef de la mission Norbert Towé.

La mission du Fmi et le gouvernement ont discuté des efforts pour intensifier la mobilisation de recette intérieure dans le cadre d’une stratégie à moyen terme visant à maintenir la forte performance que le gouvernement a réalisée au niveau de la mobilisation des recettes intérieures, et permettre de continuer d’allouer davantage de ressources aux programmes sociaux.

La mission recommande au gouvernement de fournir plus d’efforts pour renforcer l’évaluation et la hiérarchisation des nouveaux projets d’investissements et plus généralement à améliorer l’efficacité des investissements publics.

il faut noter que la mission du Fmi et d’autres partenaires au développement notamment la Banque mondiale et les Nations Unies ont abordé des questions sur le secteur de l’éducation, de la santé, d’assainissement et l’eau comme prévu dans le plan national de développement du gouvernement.  Cet exercice vise à chiffrer les coûts pour atteindre les Objectifs du développement durables dans les trois secteurs d’ici 2030. La mission note que le gouvernement est ambitieux en matière de l’eau pour tous d’ici 2021.

Pour l’avenir, le gouvernement et la mission du Fmi sont parvenus à un accord sur la politique devant permettre de conclure et d’achever la deuxième revue. Norbert Towé souligne qu’il y aura un décaissement du Fonds monétaire d’environ 16 à 20 millions de dollars.

Voir les commentaires

11 Commentaires

  1. Un malade qui est régulièrement visité par un docteur a certainement de quoi s’inquiéter. La Situation économique au Bénin Sous Talon est tout sauf assainie. Le FMI n’a t-Il pas intervenue pour ramener le Budget de 2017 à un Niveau raisonnable. Pourquoi tant de récommandations en un temps si court, si tout est au Beau fixe?

  2. Le docteur des situations économiques du monde qui est le FMI  s’intéresse de plus en plus au grand malade BENIN qui présente trois ou quatre états cliniques séreux qui peut le conduire à la banqueroute voirdans un coma profond :
    États cliniques qui sont :
    – ressources budgétaires en anémie, sinon en fonte ( recettes  douanes impôts  en baisse ) 
    – recours excessifs aux emprunts 
    – avancées sociales en baisse ou en perdition 
    Que ce régime de talon , montre au peuple le fond de la marmite benin , afin qu’on sache les gros morceaux de viande qu’eux seuls se partagent , et leur dire qu’à vouloir peter plus haut que leur c.ul , ils vont se les déchirer 😂😂😂

  3. Si c’est pas de la moquerie, qui est bien dans ce pays ?
    Je vous empri ne soutenez pas pour soutenir. Écouter les cries des populations serait souhaitable…

  4. Visite fréquente du FMI au benin ne semble pas banal , le benin grand malade que ce gouvernement de talon nous cache 

      • Ah ! Que les beninoises et Benoît étaient heureux sous le yinwêland , au point de réclamer le yinwêman appelé Yayi boni avec lampes torches et lanternes 😂😂😂

        • 😎😎😎😎😎 Hummmm, qui sont ceux-là?
          Les siens du Yinwêland-Profond? Ou les siens du Bénin-Profond?
          Je vais appeler les miens du Benin-Profond et ils vont s’affronter 😂😂😂😂

          • Remocrate , tu portes des verres fumés , pas étonnant que tu ne vois rien ; oui biens les nôtres du benin profond ou si tu veux yinwêland , et on va bien vous frapper

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom