La grève dans le secteur de l’enseignement fait réagir les apprenants depuis quelques mois. Hier mercredi, les élèves du Ceg 1 d’Allada sont descendus dans les rues de la ville pour réclamer la reprise des cours.Partis du Ceg 1 d’Allada, les marcheurs ont sillonné la ville avant d’échouer à la préfecture où ils ont été reçus par le secrétaire général de l’institution. Dans son message, Marie Zannou, responsable du comité d’organisation de la marche, a exprimé l’inquiétude de ses camarades face à l’allure que prend la grève des enseignants.

« Notre avenir est en train d’être compromis et nous voudrions vous exprimer nos inquiétudes par rapport à l’allure que prend les débrayages cette année » a t-elle déclaré.

Après avoir écouté les manifestants , le secrétaire général de la préfecture a affirmé que les négociations pour trouver une porte de sortie à la crise continuent. Robert Houssou par ailleurs  promis de transmettre leur message à la hiérarchie .

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire