Bonds Loans and Sukuk 2018 : Le ministre Wadagni charme les investisseurs

Bonds Loans and Sukuk 2018 : Le ministre Wadagni charme les investisseurs

Le ministre béninois de l’Economie et des finances est en Afrique du sud (Cape Town) depuis hier mardi. Romuald Wadagni prend part au Bonds Loans and Sukuk 2018.

Bénin : Relire le PAG

Une conférence internationale organisée par African Trade Insurance Agency (ATI-ACA), et qui réunit les acteurs du marché financier. Au cours de cette conférence, Romuald Wadagni a  présenté le Bénin et ses multiples potentialités aux 600 participants.

Il s’est livré à cet exercice à travers une communication relative aux stratégies de financement qui conduisent à la croissance du Pib, l’accroissement des investissements étrangers et le développement des infrastructures.

Dans son développement, l’argentier national a d’abord évoqué les politiques mises en place par le régime Talon pour améliorer la mobilisation des ressources internes du pays. Il a ensuite parlé des mécanismes de mobilisation de ressources additionnelles auprès des partenaires techniques et financiers. Enfin, le communicant a exposé la politique du Bénin à l’endroit du secteur privé. Une politique qui vise à amener les privés à investir aux cotés de l’Etat dans les projets majeurs du PAG.

Après son intervention, Romuald Wadagni a eu des entretiens avec plusieurs institutions publiques, banques et agences de crédit à l’export  entre autres. Ces entrevues ont permis au ministre de voir avec ses interlocuteurs, les différents projets dans lesquels ils peuvent investir pour accompagner le développement du Bénin.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    ” un contributeur ” exactes ce que tu dis .
    Du côté de la caisse autonome d’amortissement où même les DG sont changés régulièrement, parce qu’ils n’y croient pas , les dettes dues aux fournisseurs sont en souffrance depuis plus d’un an .
    Le benin est en voie de faillite , les recettes douanes sont en baisse , et les impôts ne rentrent pas 

  • Avatar commentaire
    Un contributeur Il y a 8 mois

    Mais a quel moment le gouvernement va t il payer sa dette interieure pour aider les entreprises locales a tourner a nouveau? Augmenter la recette en pressurisant les entreprises locales est un chemin qui ne prospere pas sur le long terme… les entreprises etrangeres vont venir investir dans quoi et pourquoi si le tissu local de consommateurs n a pas les moyens de consommer? Va t on faire investir des strangers et faire consommer par des strangers?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Hé oui gombo , on entendra bientôt parler des 40 milliards de nos pauvres retraités ( CNSS ) placés pour financer leur pag bi.don . 
    Ils vont tous payer 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 8 mois

    Ce wadagni ne connaît pas la honte , lui qui essuie des échecs répétés à mobiliser des emprunts sur les marchés , ose se présenter pour vendre quoi ? Ridicule de chez les ridicules 

  • Avatar commentaire
    virgile Il y a 8 mois

    Brillant cadre. Il fait honneur au Bénin

    • Avatar commentaire

      Il y a une expression anglaise qui dit “you can pu lipstick on a pig , it is stoll a pig” ou
      “On peut mettre du rouge a levres sur un cochon, il n’ien demeure pas moins un cochon”
      Envoyer un soit disant brillant technocrate presenter une politique et un programme mal ficeles et bancales ne transforme le programme et la politique en vision eclairee attirant investisseurs et epargnants ( kotigan a deja hypotheque des milliards de nos retraites dans les abimes d’un pag mal pense, mal oriente et en voie de mauvaise execution!!!