Centre culturel chinois au Bénin : Les artistes appellent au dialogue

Centre culturel chinois au Bénin : Les artistes appellent au dialogue

L’exposition de quatre artistes béninois ouverte depuis samedi 24 février dernier au centre culturel chinois de Cotonou, vient à point nommé pour inviter

Bénin : Faf Tundey lance « Cap sur l’alter-monde »

au dialogue non seulement culturel, mais surtout social pour le maintien de la paix dans le pays. Pinceaux, scie et objectif de quatre créateurs d’œuvre de l’esprit, se croisent au centre culturel chinois de Cotonou pour appeler au dialogue. Ils sont manipulés avec dextérité par les peintres Achille Zohoun et Elon-m Tossou, le sculpteur de pierre Charly Djikou et la photographe d’art Esther Bigo.

Le croisement a produit une soixantaine d’œuvres, objet d’une exposition de ces quatre artistes béninois, ouverte le samedi 24 février 2018 pour un mois. C’est dans le cadre de la 9e édition du Festival du nouvel an chinois, le Happy chinese new year (Hcny) au Bénin. Sur toile, sur cliché ou dans la pierre, ils suscitent le débat sur le dialogue notamment dans un contexte où la paix est à rude épreuve dans le monde.

Les œuvres qui constituent leur argumentaire montrent le quotidien des peuples et comment il est beau de vivre ensemble et de maintenir le dialogue entre toutes les forces vives d’une nation, pour arriver à la paix partout.

Pour Charly Djikou, très reconnaissant de cette occasion offerte par le centre culturel chinois, c’est une manière pour eux artistes de pouvoir jouer ici un de leurs rôles dans la société. Celui d’écrire ou de rappeler l’histoire des peuples.

En référence à l’histoire, il est à noter que cette exposition s’est ouverte dans une période qui rappelle la conférence nationale de février 1990 au Bénin. Un bel exemple de dialogue et d’appel des gouvernants à l’écoute du peuple

Commentaires

Commentaires du site 0