Libéria : Georges Weah veut recruter 6000 enseignants nigérians

Libéria : Georges Weah veut recruter 6000 enseignants nigérians

À peine élu, George Weah enclenche les grandes manœuvres et semble vouloir s'appuyer sur le Nigeria afin d'accélérer le développement économique de son pays.

Election de George Weah comme 25è président du Libéria: Consécration, attentes et défis à relever

À peine élu, voilà que le nouveau président du Libéria, George Weah, entame les grosses manœuvres. L’éducation étant l’un des piliers de son mandat, celui-ci a donc décidé d’embaucher pas moins de 6,000 enseignants nigérians afin de subvenir aux besoins de son pays et de former une jeunesse capable de prendre la relève.

Souhaitant s’appuyer sur le Nigeria afin de permettre à la machine de se remettre en route, Weah semble compter sur Buhari afin de collaborer sur de nombreux autres secteurs, dont ceux de l’agriculture, des mines et de la santé. Espérant profiter de la main-d’oeuvre et de la technique nigériane, Weah compte bien faire en sorte que ses premières mesures soient suivies de résultats, très rapidement.

Très attaché au Nigeria, Weah a, au cours de sa récente rencontre avec Buhari, également profité de l’occasion afin de louer le rôle joué par le Nigeria au sein de la préservation de la paix et la stabilité dans la sous-région ouest-africaine.

Commentaires

Commentaires du site 21
  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 9 mois

    Ce pays a été mis à genoux par ces anciens leadership, les multinationales(Firestone, le fabriquant de pneus qui y extrait ses caoutchouc) et les USA qui l’ont transformé en plantation pour alimenter leurs industries automobiles. Le fer est aussi en grande quantité dans ce pays, que J’ai visité à ceux reprises,sans parler du diamant etc.

    Un pays à très forte potentialités donc.

    Espérons que Weah saura vraiment faire là part des choses demandant qu’une bonne partie de ses ressources soit transformée sur place pour alimenter le marché régional Africain.

  • Avatar commentaire

    Très bonne idée de sa part mais qu’il n’oublie pas que boko haram vient de ce pays alors qu’il sache faire la part des choses

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Sans doute que mon ami aziz a été cocufié par un ibo bien monté, , ce qui justifie sa haine à l’égard de ces derniers 😂😂😂

  • Avatar commentaire
    Gombo offline Il y a 9 mois

    Nul ne sait ce que l’avenir va nous apporter mais donner la priorité à l’enseignement ( et pas au tourisme…) montre que Whea a compris les besoins et le fil directeur…
    Privilégier les relations avec le Nigeria à côté de nous alors que notre compétiteur va se prosterner à Kigali montre que Whea comprend les réalités africaines , et le levier qu’est un pays de 200millions de têtes, 50 universités etc…

  • Avatar commentaire
    Noungani Il y a 9 mois

    Je me pose une question, pourquoi le choix des Nigérian ?? En plus des Ibo ??? C’est une bonne initiative de la part de son excellence de renforcer l’éducation nationale de son pays surtout

    • Avatar commentaire

      les ibo…vont prostituer…les petites libériennes…les tranformer en mules pour transporter la drogue…..et les pervertir

      les ibos…sont une ethnie maléfique

      yakub gowon…n’avait terminé…le travail…..

      c’est ce que je pense

      J’aime pas les ibo…..c’est clair

    • Avatar commentaire

      Noungani
      J’ai relu l’article et nulle part il n’est écrit que Mister George voudrait recruter des ibos pour pervertir les petits libériens.
      A ce que je sache cet enseignant nigérian doit remplir certaines conditions au niveau de son parcours universitaire.
      Un enseignant n’est pas encore un vendeur de drogue; ni un braqueur de banque.
      Pourquoi des Nigerians ? Peut être qu’en dehors de l’Afrique du sud le Nigeria aurait un réservoir d’enseignants de culture anglo-saxonne capable de subvenir à ses besoins.

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon Il y a 9 mois

        “Un enseignant n’est pas encore un vendeur de drogue; ni un braqueur de banque” vrai, mais les vendeurs de came et les braqueurs de banque nigérians sont suffisamment roués pour se faire faire passer pour des enseignants au milieu de 6.000 authentiques professeurs.
        Ceci dit, les universités nigérianes comptent parmi les meilleurs du continent.

  • Avatar commentaire
    Démocrate Il y a 9 mois

    Des béninois ont enseigné français au Nigéria dans un passé récent sous la spervsupervision de notre cher Tévoedjrè Albert le chantre des 20.000 emplois par an et du minimum social commun.
    Après avoir détruit le Bénin il a fait son mea-culpa et a rencontré Dieu. Kkkkkkkkkk
    Talon a fait le sien en promettant réparer les dommages causés par sa génération aux béninois.
    Nous attendonsles autres comme Boni Yayi et sa troupe de vautours, Soglo, Houngbedi, Amoussou etc…

  • Avatar commentaire

    il..y a encore des gens qui croient…que..seuls ceux qui sont allé à l’école..avec un parchemin..élogieux…sont aptes..à avoir un grand destin.

    Oui chaque etre humain…est doué de quelque chose…pourvu…que le systeme..lui donne l’occasion de s’exprimer..et d’en faire profiter…le plus grand nombre

    en france…les grands capitaines…d’industries…et qui emploient les sommités…ne sont pas allé à l’école…et pourtant

    le culte..des savants…elites..tres bons…sur le papiers…mais innopérants…dans la vie réelle…doit prendre fin

    • Avatar commentaire
      Tchite' Il y a 9 mois

      Il ne sont pas aller à l’école ou ne sont pas restée longtemps à l’école comme les autres, certes,mais se sont des gens qui se cultivent et savent étudier de par eux-mêmes (auto dicdactes)et curieux, qui savent se poser et poser aux autres les bonnes questions.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 9 mois

    Voilà un Mister Georges, sac au dos ( simple footballeur) pas agbonon comme au benin , qui procède pas à pas ; 
    Ce type , même reçu aussitôt élu par Macron ( richesses minières obligent ) privilégie , la coopération sud-sud , en commençant par les bases , qui sont l’éducation , l’agriculture , puis ensuite la santé etc etc 
    Pauvre de mon benin 

  • Avatar commentaire

    si je dis …ce que je penses..il y a des gens..qui vont encore me traiter de tous les noms

    Comme si il y a des sujets tabous…et des faits des réalites…que personne n’a plus le droit de dire..

    Embaucher..6 000 enseignants du nigeria…pourquoi pas….?

    C’est noble…n’est ce pas…

    Si c’était des haoussa,des founai,les bariba…voir les yruba…de ce pays…celà…ne me pose pas de probleme…mais les ibos,certaines ethnies du sud négéria….ça craint..

    ce sont des ethnies maléfiques..matérialistes..sans morales aucunes….comme..on a au sud de benin,du togo,du ghana et la cote d’ivoire…comme…si tous les peuples…au bord de la mer…

    je le dis…et si il y a des gens…qui n’approuvent pas ce que je dis…ils peuvent se pendre

    Je le dis piammmmm…

    • Avatar commentaire

      Si je comprends bien tu prends Weah et son équipe pour des cons.
      Tu crois peut être qu’ils ne savent pas où ils mettent les pieds.
      A ton avis il ne faut rien faire et rester là à pleurer tout le temps sur notre misère.
      Eh ben qui ne risque rien n’a rien.
      Encore bravo à Mister Geoge.

    • Avatar commentaire

      Il faudrait alors envisager un génocide pour “nettoyer” ces pays!
      Tout le monde ne comprend pas forcément l’humour noir.

  • Avatar commentaire

    C’est une excellente idée Mr George.
    L’éducation du plus grand nombre permet l’éloignement peu ou prou de l’obscurantisme.

    • Avatar commentaire

      C’est une excellente idée Mr George.
      L’éducation du plus grand nombre permet l’éloignement peu ou prou de l’obscurantisme.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 9 mois

    L’idée est excellente  et innovante: s’appuyer sur les relations intra-africaines pour faire levier dans les politiques pour le développement.

    Au moins les anglophones ne sont-ils pas guidés par les “les noirs c’est pas la peine, nous ne sommes que ceci ou cela, l’Afrique n’y arrivera jamais et patati et patata, etc…”

    Ceci dit, 6000 nigérians d’un coup, dans un pays post-conflit, connaissant le sens assez particulier des affaires chez le nigérian de base, je dis: “mollo, mollo”. Surtout qu’il s’agira de leur confier des enfants.

    Vérification de rigueur des diplômes, des antécédents et  casier judiciaire.

    • Avatar commentaire

      A la fin des années 60, le Dahomey a fourni officiellement des centaines d’enseignants au Gabon.
      Il y avait aussi beaucoup d’enseignants dahoméens en Cote d’Ivoire et au Niger.
      Le France avait recruté des bacheliers dahoméens pour servir en Centrafique.

      Depuis la révolution de Kérékou et ses acolytes est passée par là et notre pays a perdu ce prestige.