Rencontre avec Xi Jinping : Kim Jong-Un fait une promesse qui va ravir Trump

Rencontre avec Xi Jinping : Kim Jong-Un fait une promesse qui va ravir Trump

En visite en Chine, Kim Jong-Un a une nouvelle fois fait part de son envie de voir la péninsule coréenne, totalement dénucléarisée.

Chute de Mugabe : La Chine nie toute participation

Kim Jong-Un était donc bel et bien présent à Pékin. En effet, le dirigeant nord-coréen s’est rendu dans la capitale chinoise de dimanche à mercredi. Une visite surprise qui aura permis au dirigeant communiste de se déclarer en faveur de la dénucléarisation de la péninsule Coréenne. Assurant être prêt à rencontrer Donald Trump, Kim Jong-Un a donc une nouvelle pris tout le monde à contre-pied.

Une visite historique

Une visite qui, en plus de cela, permet à la Corée du Nord, de se rapprocher du voisin chinois, après plusieurs années marquées par des sanctions internationales à l’encontre de Pyongyang. N’ayant jamais quitté son pays depuis sa prise de fonctions en 2011, Kim Jong-Un permet également à la Chine de prouver qu’elle est bel et bien de retour au premier plan international. Puisque c’est bien Xi Jinping qu’il a choisi de rencontrer avant Donald Trump. 

Selon la KCNA, l’agence de presse officielle nord-coréenne, Kim Jong-Un a assuré qu’il était de son « devoir solennel » de se rendre à Pékin dans le cadre de sa première visite à l’étranger. Un geste très apprécié par la Chine qui a tenu à saluer l’amitié liant les deux pays depuis la guerre de Corée (1950-1953). La télévision chinoise quant à elle, a diffusé des images qui devraient marquer pour un long moment. Les deux dirigeants se serrant la main, devant les drapeaux de leurs deux pays. Après avoir écouté l’hymne national chinois et nord-coréens, les deux hommes ont ensuite passé les troupes en revue. À la fin de son séjour, Kim Jong-Un aurait également invité le président chinois à se rendre à Pyongyang.

Cependant, plus que les images, ce sont les mots que nous retiendrons puisque Kim Jong-Un a, au cours de son voyage, expliqué qu’il était désormais en faveur de la dénucléarisation totale de la péninsule Coréenne. Invitant le voisin du Sud et les États-Unis à se joindre aux efforts entrepris et à faire preuve de bonne volonté, le dirigeant nord-coréen semble estimer que cette fois-ci le dialogue est de mise.Une idée bien évidemment appuyée par la communauté internationale.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    je n’oses pas croire que le petit gros est naif…à ce point….en se dénucliarisant..

    il ya en ses mains l’assurance vie de son régime

    Sommes nous…dans quel monde….ou celui qui détient l’arme atomique demande…aux autres de ne pas en posséder…et exige..donc que les autres e emttent en état de vunérabilté

    Et pourtant israel..détient des armes atomiques..et ne veut pas..en aucun cas…l’équilibre des forces….

    En réfléchissant….je suis outré…de la lacheté,du deux poids deux mesures…des occidentaux…