Bénin : De retour de prison, le maire de Ouaké risque de perdre son fauteuil

Bénin : De retour  de prison, le maire de Ouaké risque de perdre son fauteuil

Sorti de prison vendredi dernier, le maire de Ouaké Titchalé Alassane Alimiyahou, doit encore affronter une autre épreuve. 08 des 15 conseillers de la commune ont déposé une motion de destitution à son secrétariat .

Bénin : Les maires de Bonou, Djougou et Dassa menacés de destitution

Dans ce courrier, les frondeurs lui demandent de convoquer très rapidement une session extraordinaire au cours de  laquelle un vote de défiance sera organisé à son encontre.

Selon l’Abp qui a rapporté l’information, les signataires de la motion  reprochent au maire les relations conflictuelles qu’il entretient avec la majorité des conseillers, le boycott de certaines décisions du conseil communal et sa gestion discriminatoire sur fond de favoritisme des affaires de la mairie.

Les frondeurs mettent aussi le doigt sur l’absence prolongée du maire. De leur avis, cet état de chose a eu des répercussions négatives sur le fonctionnement des activités à la mairie. Pour rappel, le maire Titchalé Alassane Alimiyahou a été mis sous mandat de dépôt le vendredi 05 janvier 2018 après avoir comparu devant le tribunal de première instance de Djougou. Il était  accusé d’abus de confiance dans une affaire liée à la construction du siège de la mairie.

Commentaires

Commentaires du site 0