Le blogueur Jean-Luc Habimana au Bénin dès demain, sur les traces des projets de l’UE

Le blogueur Jean-Luc Habimana au Bénin dès demain, sur les traces des projets de l’UE

Dans son aventure "Faces2Hearts", Jean Luc Habimana aborde dès demain, l’étape de visite des projets de développement financés par l’Union européenne au Bénin.

Littérature béninoise: Armel Kouyami lance « La plume d’ocre »

Le jeune blogueur rwandais spécialiste de la photographie documentaire, Jean Luc Habimana, arrive au Bénin ce mercredi 11 avril 2018. Le jeune passionné de la narration y séjournera pendant trois semaines.

Avec son appareil photo, il parcourra villes et villages du Bénin, à la découverte des projets de développement financés par l’Union européenne, et à la rencontre des populations de ce pays. C’est dans le cadre de l’initiative « Faces2Hearts » de l’Union européenne. Il s’agit d’une «expérience de blogging à l’échelle mondiale, permettant à 4 jeunes d’effectuer un voyage de découverte de 5 mois sur 3 continents. L’objectif est de découvrir des projets de développement financés par l’UE en Afrique, dans la région Asie-Pacifique et en Amérique latine, et de consigner leurs expériences, interactions et ressentis», lit-on dans le dossier de presse.

Le même document précise, « Faces2hearts est un voyage au cœur des gens. Les blogueurs iront au-delà des apparences et des stéréotypes, afin de faire part au monde de leurs récits fascinants, d’exemples de changements positifs souvent passés sous silence, et d’histoires inspirées par les projets financés par l’Union européenne, le plus grand donateur d’aide au développement au monde ». Le voyage a commencé depuis le 8 janvier 2018, pour chacun de ces jeunes retenus à l’issue d’un concours international de blogs vidéo, organisé en octobre et novembre 2017. Dans son calendrier, Jean Luc Habimana est appelé à parcourir le Sénégal, la Guinée-Bissau, la Côte-d’Ivoire, le Ghana, São-Tomé, le Bénin et le Cameroun.

Qui est Jean Luc Habimana

Le résumé de sa biographie dans le dossier de “Faces2Hearts”, indique qu’il est un citoyen rwandais né le 10 octobre 1995. Cofondateur de la plate-forme MyStory Rwanda, il s’est révélé au grand public depuis trois ans, comme un historien dont l’arme est l’appareil photo. Sa spécialité est la photographie documentaire, pour consigner et partager des histoires devant inspirer notamment des jeunes, pour le développement

Commentaires

Commentaires du site 0