Cos-Lépi au Bénin: l’injonction de Houngbédji au président de la commission des lois

Cos-Lépi au Bénin: l’injonction de Houngbédji au président de la commission des lois

Les députés vont finalement procéder à la désignation de leurs représentants, au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi (Cos-Lépi).

Bénin: Il y a 2 ans, Azannai, au cœur d’une révolte populaire

C’est du moins ce qu’on peut retenir de la séance plénière d’hier, qui a consacré l’examen des questions d’actualité au gouvernement.

Bien avant l’examen de ces dossiers d’interpellation, la première secrétaire parlementaire a fait lecture des communications introduites sur la table du président de l’Assemblée nationale. C’est dans ce cadre qu’il a été rendu public en plénière la décision de la Cour constitutionnelle relative à la non désignation des représentants du parlement au sein du Cos-Lépi.

Le président Adrien Houngbédji, contrairement à ce qu’on pourrait penser, s’est finalement plié à cette décision de la Cour constitutionnelle. C’est ainsi qu’il a donné des injonctions fermes au président de la commission des lois, l’honorable Alexis Agbélessessi, d’examiner ce dossier dans les plus brefs délais afin que le rapport soit déposé ce jour sur sa table.

« Nous pourrons examiner le rapport lundi prochain, et procéder à ces désignations… », a affirmé le président Adrien Houngbédji.

Selon ses propos, la minorité aurait déjà déposé la liste de ses représentants… Une réaction qui en a surpris plus d’un hier à l’hémicycle. L’honorable Abdoulaye Gounou, rapporteur de cette commission, dit ne pas avoir connaissance de ce que la minorité a déjà désigné ses représentants. « Aucun rapport n’a été encore examiné conformément au règlement intérieur de l’Assemblée nationale », avance t-il. Pour Abdoulaye Gounou, il faudra que la commission des lois produise un rapport en bonne et due forme. Ce dernier a été appuyé par d’autres députés de la majorité parlementaire. Malgré ces vives protestations, le président de séance Me Adrien Houngbédji, a donné des injonctions fermes afin que la majorité procède aussi à la désignation de ses représentants

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    ayi de ogbon Il y a 4 mois

    Dans tous les

  • Avatar commentaire
    ayi de ogbon Il y a 4 mois

    ayide

  • Avatar commentaire
    Prince Il y a 4 mois

    Il était où avt? Il dormait? Pauvre Houngbédji .Qu’il respecte ou pas la constitution.Il subira la déculottée électorale.C’est ça qui est sûr

  • Avatar commentaire
    Antoine Il y a 4 mois

    C’est un fin politique M. Houngbedji, il voit que la majorité des béninois désapprouve ce blocage préjudiciable à la démocratie béninoise chèrement acquise. Nous sommes pauvres au Bénin, mais nous tenons à notre démocratie comme la chose la plus chère. ALors pour ne pas subir une déculottée électorale aux prochaines législatives (ce qui va arriver quand même) et pour rester dans la mémoire relative de l’histoire de notre pays, Houngbedji s’ajuste. Il faut que l’ensemble de notre peuple reste vigilant. Le bénin est plus grand que le petit Talon.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    Ça semble se gâter un peu plus tous les jours entre houngbedji et talon , pour notre grand bonheur .
    Le lar.bin – mentor de houngbedji , ne veut plus porter sur son dos le Poulin-hyène de talon , à moins qu’il passe un peu plus à la caisse