Fabriquer ses propres meubles : l’essor des ateliers de menuiserie

La mode DIY (Do It Yourself) fait toujours de plus en plus d'adeptes. Face à l'uniformisation de nos décorations accompagnée par l'essor des grandes enseignes de meubles en kits, certains consommateurs choisissent l'originalité en fabriquant eux-mêmes leurs meubles.

Musique: Guy Mapoko en concert à Cotonou vendredi et samedi prochains

Pour les aider dans leur entreprise, ils peuvent compter sur l’aide des menuiseries collaboratives qui fleurissent un peu partout.

Les menuiseries solidaires et leurs ateliers

Depuis quelques années, un peu partout en France, de nombreuses menuiseries solidaires, participatives, collectives ou collaboratives ont vu le jour. L’objectif de ces structures est souvent social, écologique et culturel.

Effectivement, elles souhaitent sensibiliser leur public au recyclage des matériaux en les encourageant à utiliser du bois mis au rebut, mais elles essayent également de créer du lien social en amenant les gens à se rencontrer autour de projets solidaires d’aménagement de l’espace public.

Plus prosaïquement, elles permettent également aux habitants des grandes villes qui n’ont pas toujours les moyens ou l’espace de s’équiper, d’avoir accès à tout le matériel nécessaire à la fabrication d’un meuble, de la simple scie à chantourner jusqu’à la fraiseuse en passant par la scie circulaire.

Une forte demande pour le DIY écoresponsable

Le succès de ces menuiseries solidaires s’expliquerait notamment par une forte demande de la part des consommateurs qui trouvent dans le DIY une alternative plus gratifiante au désormais banal meuble en kit à monter soi-même.

Effectivement, on assiste à un regain d’intérêt pour de nombreuses activités manuelles et les grandes enseignes de bricolage commencent même à proposer des kits de matériaux pour vous permettre de fabriquer vos meubles, plan à l’appui. Une évolution du kit vers une certaine recherche d’authenticité et d’originalité.

Le succès de la menuiserie solidaire est également, sans doute, dû à l’accroissement de l’intérêt des consommateurs pour la question écologique. Effectivement, de nombreuses enseignes de meubles en kits ont été pointées du doigt pour l’origine de leur bois et leur participation indirecte à la déforestation mondiale.

En revanche, de leur côté, la majorité des menuiseries solidaires proposent à leurs adhérents de fabriquer des meubles avec du bois recyclé ou récupéré auprès de professionnels (décors de cinéma ou de théâtre, chutes de bois récupérées chez des menuisiers professionnels etc).

Ainsi, la menuiserie solidaire répond à deux nouvelles exigences sociales et écologiques des consommateurs. D’un côté elles s’inscrivent durablement dans les quartiers qu’elles s’engagent à transformer, notamment en installant leurs créations dans l’espace public, et d’un autre côté elles promeuvent une plus grande conscience écologique dans le domaine du mobilier.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    lumium Il y a 5 mois

    ça c’est bien