Nigeria : Boko Haram fait de nouvelles victimes

Nigeria : Boko Haram fait de nouvelles victimes

À l'occasion du weekend de Pâques, le groupe Boko Haram a réussi à entrer dans la ville de Maiduguri, faisant au passage, une vingtaine de victimes.

Après un raid pour retrouver Shekau : tension entre l’armée nigériane et les forces de l’ONU

Au Nigeria, le weekend de Pâques aura été marqué par les nombreuses attaques perpétrées par Boko Haram. En effet, le groupe djihadiste a multiplié les offensives contre la ville de Maiduguri, centre important du nord-est du Nigeria et accessoirement ville refuge pour des centaines de personnes fuyant les conflits armés. Au total, une vingtaine de personnes sont décédées, tandis que 84 autres ont été blessées.

Tout a ainsi débuté vendredi matin, après qu’un groupe de quatre jeunes filles ait attaqué le camp de réfugiés de Zawuya, tuant deux personnes. Après une petite accalmie, les djihadistes de Boko Haram ont tenté de s’introduire dans la ville de Maiduguri, passant outre les « fortifications » censés protéger les trois millions d’habitants vivant dans l’enceinte de cette ville, qui était jusqu’ici considérée comme étant l’un des derniers endroits sûrs de la région. Le bilan s’est tout de suite aggravé et 18 personnes ont trouvé la mort. Concernant les blessés, certains se trouvent aujourd’hui dans une situation critique et devront par la même occasion, subir de lourdes opérations.

Selon certaines informations, 18 combattants sont ainsi entrés dans Maiduguri, accompagnés de 7 kamikazes. Les djihadistes eux, se sont attaqués à une base militaire située à l’entrée de la ville tandis que les kamikazes visaient les civils, notamment dans les quartiers de Bale Shuwar et d’Alikaranti.

Commentaires

Commentaires du site 0