Nigeria : Buhari se dit plus préoccupé par l’économie et la sécurité que par la présidentielle

Nigeria : Buhari se dit plus préoccupé par l’économie et la sécurité que par la présidentielle

Actuellement en visite à Londres, le président Buhari a assuré se focaliser sur la fin de son mandat plutôt que sur les prochaines élections présidentielles.

Iran : la Grande Bretagne tente de convaincre Trump de ne pas quitter l’accord nucléaire

L’actuel président nigérian, Muhammadu Buhari, a fait un joli pied-de-nez à ses opposants.

En effet, interrogé sur sa possible participation à la présidentielle de 2019, celui-ci a assuré que pour le moment, il ne s’en souciait guère préférant concentrer ses efforts sur l’économie du pays ainsi que sa sécurité alors que selon lui, “les politiciens sont déjà préoccupés par les sondages”. Souhaitant respecter les promesses faites à son peuple, Buhari a en outre assuré distribuer les dividendes de la démocratie, à tous les Nigérians.

Une coopération Nigeria – Grande-Bretagne, renforcée

En visite à Londres, le chef d’État a profité de son passage pour rencontrer la première ministre Britannique, Theresa May. Une rencontre qui aurait permis aux deux pays de se rapprocher. En effet, à l’occasion de son discours de fin de visite, Buhari n’a pas hésité à remercier la Grande-Bretagne pour son aide et ses entreprises pour leurs investissements, les invitants toutefois à ne pas s’arrêter sur les chiffres et à en faire toujours plus. N’oubliant pas de remercier Londres pour son aide apportée à la formation et à l’équipement des forces armées du Nigeria, celui-ci souhaite désormais se tourner vers une coopération plus économique et écologique.

Madame May quant à elle, s’est félicitée du développement du Nigeria, mais appelle le pays à en faire davantage en ce qui concerne l’éducation. Assurant soutenir le pays, en particulier en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, Londres compte bien continuer à coopérer avec Abuja.

Le président Buhari continuera ses visites hors d’Afrique, en se rendant notamment à Washington le 30 avril prochain afin d’y rencontrer le président américain Donald Trump. L’objectif principal de cette rencontre étant de discuter sur les mesures à venir concernant la lutte contre le terrorisme. 

Commentaires

Commentaires du site 0