Rwanda: 24 ans après le génocide, des suspects toujours en fuite

Rwanda: 24 ans après le génocide, des suspects toujours en fuitePhoto : Sipa Press

Pas moins de 911 génocidaires présumés seraient encore recherchés par le Rwanda.

Partenariat entre Arsenal et le Rwanda : la politique et le sport ne font pas bon ménage

24 ans après les faits, le génocide Rwandais continue d’interroger, de faire parler. En effet, selon le journal East Africain, il y aurait encore pas moins de 911 génocidaires recherchés par les forces de l’ordre.

Sur ces 911 personnes, 242 se trouveraient au Rwanda, 303 en RDC ou encore, 317 en Afrique de l’Est. Face à de tels chiffres qui font désordre, Kigali appelle les chefs d’État à faire en sorte que ces suspects soient arrêtés et transférés au Rwanda afin que ceux-ci répondent de leurs actes, en accord avec le droit international et les conventions signées entre les États.

Appelant le monde entier à prendre ses responsabilités, Frank Mugambage, l’ambassadeur rwandais en Ouganda, assure par ailleurs avoir fourni aux autorités des pays concernés les dossiers des génocidaires présumés. Le dernier génocidaire présumé a été extradé d’Ouganda en 2015 seulement. Une lenteur criante qui s’explique notamment par un manque de moyens, mais possiblement un manque de volonté politique de coopérer et de faire oublier ce tragique événement de l’ère humaine.

Commentaires

Commentaires du site 0