Robert Dossou, l’ancien président de la Cour constitutionnelle s’est prononcé sur la désignation des nouveaux membres de la haute juridiction. C’est à la faveur d’une interview accordée à la radio nationale.D’après Robert Dossou, toutes les 7 personnalités désignées par l’Assemblée nationale et le Palais de la Marina remplissent les conditions et « sont de bonne qualité ». Quant à leur position politique jugée trop proche du chef de l’Etat, l’ancien président de la Cour constitutionnelle dit ne pas nourrir trop d’inquiétudes même s’« il est toujours sécurisant que les membres viennent  de sensibilités politiques différentes ».

. De toute façon, poursuit-il, « aucun des membres nommés ne vient représenter une  institution au sein de la cour. Ils sont indépendants. C’est l’indépendance qui est le fondement de tout juge » a martelé l’ancien président de la Cour constitutionnelle.

Il a pour finir souhaité que les nouveaux membres de la Cour ne soient pas des fantoches aux mains des politiciens. « Mon espoir suprême est que, aucun  membre ne soit le jouet de quelque autorité que ce soit » a déclaré Me Robert Dossou.

19 Commentaires

  1. A l’attention du Regime Talon
    En voici un qui a facilité la fuite de Lehady Soglo.
    Qu’attendez Vous pour le foutre en prison?
    Pas .iu.ardise mr le prego.

  2. La connaissance générale est vraiment un obstacle à la connaissance scientifique pour bon nombre d’intervenants sur ce forum. Une idée populaire ne fait d’elle une vérité qui plus est absolu. Avez-vous introduit des recours pour invalider des votes dans une région du pays et la cours en son temps s’est abstenu de ne rien faire. Je vous renvoie au secondaire, avec Gaston Bachelard dans “la formation de l’esprit scientifique”. Ça vous aidera à réfléchir avant de prendre le clavier.

  3. Agadjavi , dossou est ce même homme d’état que tu encenses , qui dans le procès RB soglo , contre RB zinzindohoué, a tenu comme propos ” qu’en près de 40 ans de barreau , il n’a jamais vu ce qui se passe au tribunal du benin ” crachant ainsi sur une justice aux ordres de talon , donc pas indépendante .
    Ça aussi il faut le retenir 

  4. Ces propos auraient été agréable à entendre s’ils sortaient de la bouche de quelqu’un qui avait agi dans le sens qu’il préconise.

    Mon fofo a oublié que sa CC a pris l’une des plus grave décisions pour le Bénin du fait de son accointances avec le Doc.

    Ainsi va la vie !

  5. Voilà Dossou Robert un juriste de haut niveau qui traine des casseroles les plus dangereuses qui soient de notre histoire (validation du KO en 2011) et qui veut donner des critiques en rapport avec l’indépendance des membres de la Cour.
    Son collègue Holo lui vient nous apprendre que 39 ans + 1jour = 40 ans.
    Ne nous indignons pas si Djogbénou offre à Talon le 2ème mandat sur un plateau d’argent.
    Tous ces juristes opportunistes s’orientent comme des girouettes du côté où souffle le vent de leurs intérêts égoïstes.
    Attendons-nous au pire !!!

    • N’importe quoi, je ne savais pas que c’est la CC qui vote à la place des 11 millions de béninois. Utilisez vos cervelles par moment!

  6. Voilà Dossou Robert un juriste de haut niveau qui traine des casseroles les plus dangereuses qui soient de notre histoire (validation du KO en 2011) et qui veut donner des critiques en rapport avec l’indépendance des membres de la Cour.
    Son collègue Holo lui vient nous apprendre que 39 ans + 1jour = 40 ans.
    Ne nous indignons pas si Djogbénou offre à Talon le 2ème mandat sur un plateau d’argent.
    Tous ces juristes opportunistes s’orientent comme des girouettes du côté où souffle le vent de leurs intérêts égoïstes.
    Attendons-nous au pire !!!

  7. Et voilà que sous la gouvernance de talon , l’indépendance des juges , tant des tribunaux que des autres institutions  est mise à rude épreuve , à coups de ruse , rage , intrigues , corruptions en tout genre ; Me Dossou devrait être plus cinglant et catégorique 

  8. Dossou, le jouet de Yayi pour le ko de 2011 n’est pas moralement placé pour donner ce genre de conseil à la cc.

  9. Ce sont les genres de propos qui sont attendus d’un homme d’État.On est loin des logorrhées de Pépé Akindes sur Facebook.

    • Pepe Akindes comme vous dites est un eveilleur de consciences…
      Des hommes d’etat, on n’a que faire, vu le piteux etat de notre etat, sans oublier que Me Dossou fut l’avocat personnel de Mr. Talon avant que Djogbenou…
      Mais nous apprecions qu’il dise qu’aucun membre ne soit le jouet de quelque autorite…
      On verra ou s’arretera le ´devoir de reconnaissance ´ des Djogbenou, Azon, et autres

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire