Bénin – Levée d’immunité : Le député Valentin Djènontin dénonce un acharnement politique

Bénin – Levée d’immunité : Le député Valentin Djènontin dénonce un acharnement politique

Le député à l’assemblée nationale, Valentin Djènontin-Agossou s’est prononcé sur la demande de la levée de son immunité par le gouvernement. C’est à l’occasion du lancement de l’école du parti des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ce samedi dans la commune d'Abomey-Calavi

Levée d’immunité au Bénin : “une justice politique”, selon le juriste Lazare Hounsa

Le parti politique Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a procédé au lancement officiel de l’école du parti dans la commune d’Abomey-Calavi. Cette école, planifiée dans la feuille de route d’Avril à Décembre 2018 validé par les instances suprêmes du parti en l’occurrence  le Bureau Politique et le Bureau Exécutif  National  vise à restructurer la formation politique et à donner une formation requise à la jeunesse du parti.

Dans son discours lors du lancement de l’école de formation politique, le secrétaire exécutif national du parti Fcbe, Valentin Djènontin-Agossou  a fait savoir que l’installation des différentes structures déconcentrées du parti, la vulgarisation de son projet de société en lien avec les nouveaux défis qui s’imposent à la nation visent la reconquête et l’exercice du pouvoir d’Etat. Et pour empêcher le parti d’accomplir son dessein, le pouvoir de Patrice Talon use de tout manège politique pour  jeter en prison les membres et affaiblir le parti a fait savoir Djènontin-Agossou. Il a profité de l’occasion pour dénoncer la demande de levée de son immunité.

Extrait du discours du Secrétaire national du parti Fcbe

Après avoir rappelé ce qui justifie notre présence ici, il ne serait pas responsable de ma part de ne pas vous éclairer sur l’un des sujets qui défraient la chronique depuis un moment et qui fait l’ objet de tous les commentaires. Dans les foras, les journaux, les radios et télévisions et il en sera encore ainsi les jours à venir. Il s’agit de la levée de l’immunité de votre Secrétaire Exécutif National que je suis et de celle du Coordonnateur de la 1ère circonscription électorale, l’honorable Idrissou BAKO ainsi que de la demande de poursuite du 2e Secrétaire Exécutif National Adjoint, le Ministre Komi KOUTCHE. Cette demande du Gouvernement qui a été envoyée à l’Assemblée Nationale par le Procureur Général près la Cour d’Appel de Cotonou suit son cours. Nous avons été déjà auditionnés les 16 et 17 mai 2018 par la commission Parlementaires spéciale créée à cet effet.

Comme vous le savez tous et le Gouvernement en est convaincu plus que vous-mêmes, il ne s’agit ni plus ni moins que d’intrigues politiques. En effet je n’ai jamais été Ministre de l’Agriculture, ni cadre de ce Ministère pour. Etre interpellé par des questions de substitution d’adjudicataires de marché d’intrants, de livraisons de quantité d’intrants inférieure aux paiements faits aux fournisseurs et de la mauvaise qualité des engrais livrés. Président de la commission interministérielle du coton que j’ai été de 2014 à 2015 ne se mêle pas aux activités opérationnelles des structures chargées de la passation des marchés publics au Ministère de l’Agriculture. C’est donc un acharnement politique contre l’opposant que je suis et qui ne garde pas sa langue dans sa poche sur les dérives autoritaires du régime de la rupture depuis avril 2016. Du haut de cette tribune, nous venons vous rassurer chers militants et chères militantes que nous ne fuirons pas de notre pays le Bénin. Que notre immunité soit levée ou pas, nous tiendrons ferme car nous ne nous reprochons absolument rien. Nous vous remercions pour toutes vos marques de solidarité, de sympathie et de soutien dans cette épreuve. Nous ne possédons pas une nationalité autre que celle béninoise ; nous ne possédons pas de résidence à Paris ni dans nul autre pays; nous n’avons même pas les moyens de nous offrir de longs séjours dans les capitales étrangères. Nous n’avons que le Bénin et nous sommes béninois. Personne, je dis bien personne ne nous forcera à l’exil. Nous nous présenterons avec dignité devant la justice de notre pays s’il le fallait, même si nous savons qu’elle est de plus en plus instrumentalisée et vassalisée par l’Exécutif. N’ayez aucune crainte. L’objectif du régime est non seulement de soumettre tous les béninois, les réduire au silence mais plus encore d’arrêter tous les responsables du Bureau Exécutif National FCBE avant 2019 afin de les empêcher de participer aux élections législatives prochaines. Que notre silence ne vous inquiète point ; nous nous sommes déjà assez expliqué sur cette affaire aux lendemains de la publication du compte rendu du Conseil des Ministres du 28 juin 2017. (…)

Valentin Djenontin-Agossou

Sécretaire Exécutif National Fcbe

Commentaires

Commentaires du site 21
  • Avatar commentaire

    – Quel est le site internet des FCBE?

    – Il faut que ce parti apprenne à transmettre en direct ses manifestations et disposer des vidéos de celles-ci. Il faut qu’il soit un parti moderne s’il veut gagner des batailles électorales.

     

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 3 mois

      Vous avez vu les dirigeants ?

    • Avatar commentaire
      Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

      FCBE c’est un tigre qui a perdu ses crocs et ses ongles. Même si on leur accordait toutes les colonnes des journaux béninois et tous les sites internet, ils feront piètre figure aux élections. ICC services et les détournements tous azimuts qui alimentaient la caisse des FCBE sont à présent inexistants; ce cordon ombilical est sectionné depuis 2 ans et plus d’alimentation donc plus de populisme à outrance.

  • Avatar commentaire

    la situation des Djenontin, Bako etcautres du régime Yayi revet deux réalités indissociables:

    1- Acharnement politiqye evident

    2- Allegations de malversations et autres détournement de fonds publics à vérifier.

    je suis contre l’acharne ment politique en même temps je suis en faveur d’une justice objective pour recouvrer les sommes d’argent détourné. Cela ne fait pas de moi un soutien au régime actuel ou celui de Yayi. Je ne fais aucune différence entre les deux. Aucun d’eux ne mérite mon soutien.

    • Avatar commentaire
      Monwé Il y a 3 mois

      Tu es contre l’acharnement je suis d’accord avec. Alors comment justifiés tu leur richesse en 10ans.

      Même s’ils travaillent 100ans ils peuvent pas amasser cela. C’st tout ce qu’on dit et tu pas d’aharnement

      • Avatar commentaire
        Sonagnon Il y a 3 mois

        Que Patrice Talon commence par justifier sa fortune, et là chacun pourra le faire aisément.

        • Avatar commentaire
          Sadogo Il y a 3 mois

          N’importe quoi. Il est devenu milliardaire sans avoir occupé aucun poste. On parle de ceux qui n’avaient rien et en 10ans de pouvoir ils sont devenu riches..!

          • Avatar commentaire

            @Sadogo, vous êtes dans ce pays ou vous venez d’arriver. Lorsque Talon lui même avoue publiquement sa “co-responsablité dans la mauvaise gestion du pays ces dernières décennies”, vous avez compris quoi? En plus quelqu’un qui recoit gratuitement les marchés de l’Etat, vous appelez cela devenir milliardaire? Lorsque ses entreprises ou celles de ses proches ne paient actuellement pas d’ impôt, vous appelez cela devenir milliardaire? On vous donne les usines de l’Etat et des marchés, vous serez aussi un compétiteur né. C’est cela la réalité. Je partage l’avis de Sonagnon à 100%

  • Avatar commentaire

    je continues..à penser..que  le rejet de la loi cadre deffere..de 1958…est une faute..une imposture..une triche..pour des peuples africains que ous sommes…

    D’ailleurs..c’est l’élite…ne representant…meme pas 1 millième de la population…qui en décidé

    La nouvelle calédonie,,les iles du caraibe et de l’océan indien…qui vinent..sous la france…bénéficient..de beaucoup de droit..à la justice,à la santé,au secours des filets sociaux français…

    Et nous..qu’avons nous fait..de nos indépendances…?

    A nous manger..à abuser…des moindres droits de l’homme..

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
     

    Les deux honorables et l’ancien ministre doivent prendre le taureau par les cornes dans cette affaire et ne pas sousestimer la capacité de nuisance de ce Gouvernement. Car il ne s’agit pas pour celui-ci, que ces personnalités aient quelque Chose à se reprocher ou pas. Du Moment où C’est clair à présent que la justice est aux ordres du pouvoir, tout est possible. Voyons le cas de Laurent Mêtongnon et autres. Ils sont depuis 7 mois en prison sans jugement et l’on peine toujours à trouver la preuve de ce qui leur est reproché..En attendant, leur liberté est bafouée, leurs familles éplorées et politiquement ils sont mis en quarantaine, ne pouvant plus influencer activement l’opinion et le débat démocratique. Et C’est cela l’objetctif du pouvoir. En un mot, en ces temps qui courent, ce serait une naiveté notoire et un manque du sens de responsabilté que de vouloir uniquement faire confiance à la la justice au Bénin..Depuis l’affaire Ajavon en Passant par celle de La CNSS jusqu’à la nebuleuse des faux médicaments, nous n’avons eu droit qu’à des procès basés sur des rumeurs .Il ne reste qu’une seule solution, la mise en application de l’article 66 de la constitution pour faire règner de nouveau chez nous l’Etat de droit et la démocratie.

     

     

    • Avatar commentaire

      mon cher..napo..!!!

      le benin..l’ancien dahomez…ce n’est pas la france,la gb,l’allemagne,les pays bas ou la belgique..

      Si en 1960…de gaule..à cause de l’immensité de la reconstruction de la france…à bradé…les peuples africains…aux porteurs de pancartes….ce n’est pas pour notre bien…

      la preuve est là..

      60 ans..apres quel est ce peuple africains..qui a les attributs…d’un pays,d’une nation..

      Et pourtant tous ceux là…qui ont nos destins..en main..ont tous fait ces pays là….

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

     
    Mon cher Aziz!
     
    Même dans un pays comme le nôtre où l’exécutif a une influence à peine voilée sur la justice, il y a pourtant une manière de réduire l’effet de ce mal: c’est le NON du magistrat en poste ou en charge d’un dossier; le professionnalisme a déserté les cours d’assises et c’est le justiciable qui en pâtit; nos magistrats sont nommés et deviennent des instruments à la solde de l’exécutif.  
     
    Notre Constitution qui est resté en l’état depuis le rejet de sa révision ne fait qu’empirer cette situation. Pourvu que ce document fondamental si vétuste ne nous conduit pas au feu un jour.
     

  • Avatar commentaire

    je suis parfois effaré,étonné choqué…du comportement de l’étre humain….

    Son incapacité de prendre du recul,d’observer,de tirer des leçons..de la vie..et surtout d’avoir le discernement..

    Et pourtant…et pourtant…arrivé au sommet..du pouvoir…l’étre humain se croit invulnérable..plein de pouvoir..de décider..de la vie,ou de la mort…de ses semblables…

    Il éprouve du plaisir…dort tranquille chez lui et veille à ses progénitures…sans penser un instant…que des familles,des enfants des mères de familles souffrent..de voir..l’un des leurs privés de liberté..

    Je vous le dis..faire du mal…à autrui..n’est jamais sans conséquences..pour soi..ou pour sa descendance..

    Oui..il y.a des hommes ou femmes connus…dont le sort..nous émeut…

    mais combien d’autres anonymes…sont pris ..à tord ou à raison dans l’engrenage judiciaire…

    Je vous le dis…le paradis. ou l’enfer.chez le bon dieu..ce n’est pas un lieu..un espace..un endroit…ou nous allons réssusciter…et reçevoir…les fruits de nos actes..

    Non et non..!!…le paradis ou l’enfer..est en nous..inscrit dans nos karma..nos pensées…et dans nos esprits

  • Avatar commentaire

    Pour répondre..à toffa…!!!

    Juste lui dire..que le systeme..judiciaire est la propriété exclusive d’un peuple..au nom duquel la justice est rendue..

    L’exécutif..qui s’en sert..selon la const…pour gouverner le pays..ne doit en aucun cas…l’utiliser pour des fins politiques….sinon le meme systeme..se retournera contre eux…

    Le systeme judicaire,le fisc,les forces de sécurité publique…sont abusement utilisés….c’est évident ..et celà n’a pas commencé avec talon

    • Avatar commentaire

      Avant l’arrivée des rupturiens…il y avait des dossiers..non vidés..par la justice.

      Le procureur maitre des poursuites…en fait quoi…?..est il libre..? ne sert il pas des causes..qui n’ont rien à voir avec la justice..

      On a l’habitude..de nous comparer..aux grands pays comme la france,la gb,et l’allemagne…

      Dans le cas d’espèce..et dans ces pays là..métognon,atao..ne seraient pas en prison..dans la forme appliquée..chez nous..

      Ni le coup monté contre adjavon ne pouvait pas prospérer..et il y a longtemps..les proches de talon…seraient inquiété..

      Pour moi..nous ne constituons pas..encore des pays,des nations…à la rigueur…une juxtaposition..de primitives.tribus….de tondus..

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 3 mois

    il est presqu’entrain de chialer…….chiale…..la prison civile a déjà un lit réservé spécialement pour Djenontin……..

  • Avatar commentaire

    au bénin tout est acharnement politique raison pour la quelle on devient opposant ou mouvance vite pour évité de rends gorge , le bénin est pays de paix et de stabilité la chose qui traîne son développement est belle et bien nos prostituées politique que nous avons Dupuis des décennies qui font pas leur travail , sachez une j’ais espoirs talon a commencé j’espère qu’il fera rende gorge a tout cest tocard et de même celà continuera après talon celui qui viendra aussi j’aimerai qu’il continue ainssi si talon même lui aussi est mêlé d’une affaire louche qu’on luis face rends gorge je ne veux pas que CES politiciens vont en prison non mais payé l’argent volé avec dommage et intérêts

  • Avatar commentaire
    Hounoukou Il y a 3 mois

    Qui eat le vrai delinquent, le chef ******** lui-même???

  • Avatar commentaire
    AlowDa Il y a 3 mois

    Vaux Mieux Allé a l’école de talon

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 3 mois

    La peur a changé de camp; ceux qui bondissaient hier sur leurs contradicteurs sollicitent aujourd’hui le secours des députés dans des termes voilés pour ne pas se présenter devant la justice. La levée aura lieu et les ivraies seront exfiltrées de l’Assemblée pour répondre de leurs prévarications. Même Yayi le chef d’orchestre de tous ces détournements ne sera pas laissé en rade.

  • Avatar commentaire
    Médis Il y a 3 mois

    Quand des délinquants vont se cachés à l’assemblée nationale pour se protéger avec l’immunité parlementaire. Épuis quand on veut les traduire en justice ils crient à l’acharnement politique..!