Le Bénin engagé à construire un nouvel environnement muséal

Le Bénin engagé à construire un nouvel environnement muséal

Dans le cadre de la célébration de l’édition 2018 de la Journée mondiale des musées ce vendredi 18 mai 2018, le conseiller technique à la culture du ministre du Tourisme, de la culture et des sports, Richard Jean Sogan, a adressé hier jeudi 17 mai 2018, le message du ministre Oswald Homéky à la population béninoise et aux visiteurs du Bénin. Il a réaffirmé la volonté du gouvernement à redonner vie aux musées béninois.

Classes et associations sportives au football: La liste des encadreurs disponible

La communauté internationale célèbre ce vendredi 18 mai, l’édition 2018 de la Journée mondiale des musées. Dans le cadre de cette célébration, le gouvernement béninois à travers le ministère du Tourisme, de la culture et des sports, s’est adressé hier aux Béninois et aux visiteurs du Bénin. Dans le message du ministre Oswald Homéky lu par son Conseiller technique à la culture (Ctc-Mtcs), Richard Jean Sogan, on note que les musées sont des lieux de rendez-vous où les générations successives viennent s’abreuver à l’aune de la mémoire. C’est pourquoi les célébrer, c’est donner un moment de rencontre avec son identité, avec ses racines.


Selon le Ctc-Mtcs Sogan, le thème de cette année, «Musées hyper connectés: nouvelles approches, nouveaux publics», correspond parfaitement à la situation d’aujourd’hui où «nous vivons dans un monde hyper connecté, et personne ne comprendrait que nous laissions nos musées à la traine». Ceci justifie le choix du gouvernement du Bénin et du chef de l’Etat, Patrice Talon, d’œuvrer à construire un nouvel environnement muséal pour le Bénin. Pour réussir ce challenge, le gouvernement à travers les projets phares inscrits dans son programme d’actions, travaille à élargir la portée des musées quant à la conquête de nouveaux publics.

«Il s’agit de la création du musée de l’épopée des rois d’Abomey, du musée Esclavage, résistance et mémoire Toussaint Louverture d’Allada, et du musée international des arts et civilisations du vodoun orisha de Porto-Novo», a laissé entendre le Ctc-Mtcs.

Ces infrastructures vont être mises en place pour rendre justice à l’infinie diversité des cultures du Bénin. Selon lui, le destin du Bénin est «dans la capacité de notre peuple à faire dialoguer ses différences et ses cultures avec les autres, pour que dans son infinie diversité, l’humanité se rassemble autour des valeurs qui nous unissent»

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 6 mois

    Il ne manque plus que le calendrier de mise en oeuvre, après avoir suivi avec beaucoup d’intérêt et enthousiasme la présentation des ambitions culturelles du PAG.