Plus d’une centaine de soudanais à la recherche de statut de réfugié dans la région d’Agadez ont été expulsés vers la Libye d’où ils sont venus.

Le phénomène migratoire est toujours d’actualité  en Afrique. Selon plusieurs médias internationaux, un nombre important de personnes d’origine soudanaise ont été expulsés vers la Libye qu’ils avaient quitté plus tôt. Ceux-ci ont été renvoyés de la région pour plusieurs raisons. Selon nos recoupements, les motifs de leur expulsion sont d’ordre sécuritaire. En effet, de l’or a été découvert dans la région il y a pas si longtemps que ça.

Les autorités qui redoutent que des chercheurs d’or ne s’accaparent de ce bien précieux ont semblent-ils pris le taureau par les cornes en mettant à la porte cette vague de réfugiés. Aussi, le nombre de déplacés qui viennent dans la région devient de plus en plus important au fil du temps.

Selon certaines sources, les organisations humanitaires comme le HCR procèdent à un tri par priorité. Il faut tout de même signaler que ce flux de réfugiés expulsés fait partie des 2000 migrants originaire du Tchad et du Soudan qui ont rallié Agadez, au Niger.

7 Commentaires

  1. Qu’elle HONTE, méchanceté et Racisme entre Africains. On comprendrait si ça se passait en Europe le continent de destination de ces persécuté et victimes des canons de guerres intelligentes. Dommage pour nos frère soudanais

  2. Afrique mon Afrique, Afrique perpétuelle terre de malheurs où des africains chassent leurs frères pourtant africains , qui cherchent un peu de pitances sur leur sol d’Afrique 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire