Plus de peur que mal pour les deux soldats béninois portés disparus en République démocratique du Congo vendredi dernier. Ils ont été retrouvés sains et saufsLa Monusco (Mission de l’Onu en RDC) a annoncé hier mercredi qu’elle avait retrouvé « sains et saufs », les deux casques bleus béninois portés disparus le vendredi 12 mai dernier suite à l’attaque de leur convoi. « Les deux casques bleus portés disparus depuis vendredi dernier dans la province du Tanganyika sont sains et saufs » a déclaré à l’AFP , la porte-parole de la Monusco Florence Marchal.

Les soldats béninois sont actuellement dans une base de la Monusco à Nyunzu et seront transférés aujourd’hui  à Kalemie (ville de la côte occidentale du lac Tanganyika) , a ajouté Mme Marchal. Pour rappel, le vendredi dernier, un convoi de soldats de la monusco a été attaqué par des MAÏ- MAÏ, une milice d’autodéfense  très active dans le Tanganyika (région du sud-est de la RDC).

9 Commentaires

  1. D’après les mauvaises langues rupturiennes…(agadjavi,tundé,toffa,franck,segni et allomann)..il parait..à ce qu’il parait…que nos deux bidasses..ont fui devant les mai mai…

    Bien entendu..là bas…c’est pas l’étoile rouge ou nos bidasses..sont forts quand il faut..bomber le torses…

    En tout état de cause…c’est une désertion…et c’est la cour martiale…qui va en décider..

    Résultat..on les attache…il faudra les “résoudre” sur le champs…un point c’est tout

      • Et à juste titre. Avant de s’y engager chacun sait les risques courus. Tout était possible suite à ce kidnapping. Ce n’est pas la peine de jouer les saints.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom