Renaissance du Bénin : Les Soglo relancent la bataille judiciaire

Renaissance du Bénin : Les Soglo relancent la bataille judiciaire

Ce jeudi 17 mai 2018 à la salle Majestic de Cadjèhoun, Nicéphore et Rosine Soglo à travers une démonstration de force, ont montré qu'ils sont encore maîtres incontournables de la Renaissance du Bénin et de sa base. Ceci devrait amener la justice béninoise à rendre une décision sur ce contentieux politique, qui n'a que trop duré.

Forum Afrique : Nicéphore Soglo et ses pairs condamnent fermement l’esclavage en Libye

« La Rb est une et indivisible, sous la direction éclairée de la présidente fondatrice et du président d’honneur, qui est moi-même… », a ouvertement déclaré le président d’honneur de la Renaissance du Bénin (Rb), Nicéphore Soglo, la semaine écoulée lors d’un géant meeting qu’il a co-organisé avec son épouse et ses partisans. Et, il ajouta : « La rencontre de ce jour constitue le départ pour la relance des activités du parti. Je vous assure que la présente crise n’est qu’un feu de paille pour la relance du Bénin… ».

C’est dire que les fondateurs de la Rb n’entendent céder sous aucune pression leur patrimoine politique. Apparemment, ils sont même prêts à tout pour évincer les dissidents dirigés par Me Abraham Zinzindohoué. Mais après leur sortie, certains chefs traditionnels communément appelés ”Dah”, ont réagi et les ont désavoués.

Reprise de la bataille

Cela suppose que le bicéphalisme est toujours d’actualité à la tête de la Renaissance du Bénin. En effet, depuis le début de la crise les pères fondateurs du parti ont abandonné le terrain à la bande à Me Abraham Zinzindohoué et consorts. Et par l’occupation régulière des médias, ces derniers ont très tôt fait croire à l’opinion publique que la Rb est devenue leur patrimoine. Cette situation expliquerait la lenteur constatée dans la prise de la décision de la justice.

Maintenant que les deux parties sont sur le terrain, le droit doit être dit pour éviter des risques de troubles à l’ordre public. Cela devient un impératif puisque l’on approche des prochaines élections législatives. Dès lors, il va falloir que le collège des juges chargés de rendre la décision sur la crise à la Rb prenne ses responsabilités. On se souvient qu’il y a quelques mois, l’un des juges a mystérieusement disparu de la salle, bloquant ainsi la décision du tribunal. Sans attendre ce verdict, les Soglo réclament avec fermeté la paternité de la Renaissance du Bénin

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 7 mois

    Que talon et son ministre djogbenou encore en poste ou celui qui va le remplacer fassent tout pour faire revenir ce juge qui se dérobe ou ” disparaît ” en pleine audience , ou le remplace par un autre pour rendre une ordonnance concernant le procès RB .

    PSD , RB , procès qui perdure ; si ce n’est pas une mauvaise sorcellerie de talon ça , dites moi ce que celà est ; ” la ruse et la rage ” à la manœuvre pour conserver coûte que coûte le pouvoir , et vous ne pensez pas que la paix dans le pays n’est pas tanguée