Bénin : Me Robert Dossou dénonce le vote des lois fabriquées en catimini

Bénin : Me Robert Dossou dénonce le vote des lois fabriquées en catimini

Invité sur l’émission ‘’90 minutes pour convaincre’’ de la radio national, l’ancien président de la cour constitutionnelle Me Robert Dossou a, au détour des questions de Henri N’dah Sékou et Cécile Goudou Kpangon, dénoncé la manière dont les lois sont votées sous le régime actuelle. Il parle de « Wagon de lois fabriquées en catimini et balancée à l’assemblée nationale ».

Bénin : un juriste saisit la Cour pour soustraction frauduleuse de 40 milliards par le gouvernement

 Face à Me Bastien Salami, le président de la cour constitutionnelle, 4ème mandature a déploré l’absence de débat public sur les projets de lois introduits en catimini à l’assemblée nationale. Me Robert Dossou dit être frustré et appelle à une restauration des valeurs. A la question de savoir pourquoi la cour constitutionnelle du professeur Théodore Holo a sanctionné beaucoup de textes de lois en provenance du parlementaire, l’ancien président de l’institution s’est exprimé à coeur ouvert aux béninois.

Pour Me Robert Dossou,  les députés ont donné énormément de travail à faire à la cour présidée par le prof. Holo du fait de l’impréparation, de la précipitation et de la mystification qui entourent les textes de lois qu’ils ont adopté ces derniers temps.

« Il y a des wagons de lois qui passent rapidement parfois sans débat. Moi je suis frustré. Il y a même pas une diffusion dans la presse qui annonce la loi et c’est parfois les rumeurs.  Il y a pas de débat de doctrine. On a l’impression que des lois sont fabriquées en catimini et balancées  à l’assemblée nationale qui valide. Quand le train est rapide comme ça il transporte des coquilles à nettoyer et donc la cour constitutionnelle  a plus de boulot  pour sanctionner et sanctionne davantage. » a fait savoir Me Dossou.

Une lecture du fonctionnement du parlement qui donne l’image d’une institution sous ordre de l’exécutif en dépit du principe constitutionnel de la séparation des pouvoirs.

Commentaires

Commentaires du site 23
  • Avatar commentaire
    Louis Rodrigue Il y a 5 mois

    c’est bien dommage, et c’est simplement triste 😢.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    @Paysan,

    N’est ce pas honteux ces genres de réaction ? Vous n’avez pas de réponse à une petite question toute simple et au lieu de passer votre chemin, vous racontez des salades.  C’est quoi un démarcheur des réseaux sociaux ?

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 6 mois

    @Aziz, je fournirai à Me Robert DOSSOU les poissons empoisonnés pour faire son dakouin. Ce genre de phénomènes n’inquiètent pas les paysans que nous sommes restés malgré les longs séjours à l’extérieur…. On dégustera ces poissons sans crainte ….

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 6 mois

    Cet article apparaît comme la description des symptômes voire des conséquences à venir d’un fonctionnement dégradé des institutions.

    L’origine de ce problème, c’est un corps législatif gangrené par l’amoralité, l’incompétence et la corruption.

    La Démocratie, c’est un tabouret à 3 pieds (Exécutif, Législatif, Judiciaire). Ce n’est dans l’intérêt de personne d’en mettre à mal un ou deux, car alors  tout le système devient bancale.  Les problèmes finissent alors souvent dans la rue: peuple contre nantis de l’oligarchie.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    @Alloman,

    Donnez une seule réforme votée  dans le sens du bien être collectif.

    Je parie que  si c’était la cour Holo qui était encore là, votre réforme pénale allait être rétorquée.

    • Avatar commentaire
      Paysan Il y a 6 mois

      Question saugrenue

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 6 mois

        @Paysan,

        C’est quand on n’a pas de réponse qu’on dit des b..êti..ses.

        Une question si simple et si précise ne peut être saugrenue.

        • Avatar commentaire
          Paysan Il y a 6 mois

          On est habitué à ces genres de tournures de la part des demarcheurs des réseaux sociaux

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 6 mois

    Je voudrais porter à l’attention de Me Robert Dossou les précisions ci-après :
    – le temps est venu pour les Députés de l’Assemblée Nationale de jouer enfin l’un des rôles qui leur sont dévolus, à savoir proposer des lois. Et à la Cour Constitutionnelle de se donner les moyens de les examiner, de les approuver ou de les retoquer. Chacun est dans son rôle et il est indécent de venir raconter des inepties au sujet de l’impréparation des lois envoyées pour conformité.
    – Notre pays a besoin de se doter d’un cadre légal complet et adapté pour faire face efficacement aux défis de son développement compromis par 60 ans d’immobilisme. Dans ce cadre, les députés doivent prendre leur part autant que l’exécutif. Le nombre relativement important de lois est la conséquence de cette prise de conscience salutaire. Il est donc normal que des projets comportent des erreurs que la CC se doit de corriger. En aucun cas, il ne saurait être question que la CC soit débordée et retoque les lois du seul fait du nombre élevé des projets. Du reste la Cour Holo a remis en question nombre de décisions de la Cour Dossou….donc…  
    – Le Code Pénal qui vient d’être adopté est l’exemple achevé du manque de prospective des régimes précédents auquel Dossou Robert a pris une part intense après les avoir promus (Yayi Boni notamment). Le Code pénal en vigueur au Bénin est celui hérité de la colonisation et ses dispositions remontent aux années 1940. Il a fallu l’arrivée de Talon pour prendre en charge ce gigantesque chantier… que les anciens gouvernements de démission ont laissé en l’état…
    En parlant de vote en catimini, Dossou Robert veut peut-être que les projets soient discutés à Dantokpa………..
    – Dossou n’a été appelé à jouer le moindre rôle dans la rupture et je comprends aisément ses aigreurs au point de manquer de respect aux élus du peuple et à son gouvernement. Je ne vais  pas emprunter, comme lui, la voie de l’insulte pour le remettre à sa place. Mais s’il n’a plus rien de consistant à dire qu’il rentre chez lui à Grand Popo manger du dakouin. Je me ferai un plaisir de lui fournir le poisson frais….

    • Avatar commentaire
      Gatognon Il y a 6 mois

      Nous avons besoin de plusieurs personnes comme vous. Je m’abonne à vos analyses. Quant à l’ancien code il date du 6 mai 1877 bien qu’il ait connu des amendements par la suite. Il s’agit du code Bouvenet.

    • Avatar commentaire

      Tundé et agadjavi…se chargeront..de lui fournir..le afintin d’abomez..

      Quant à toi..allomann…les poissons empoisonnés…du mono…garde les pour toi…

      • Avatar commentaire
        Amaury Il y a 6 mois

        @Alloman,

        Venant de vous c’est petit et malhonnête. Devons nous tous être de la rupture ? Dès que quelqu’un critique se qui se fait actuellement c’est qu’il n’a pas été appelé autour de la marmite. Pitoyable ! Drôle de conception de la démocratie.

        Ce que le vieux Robert dit est vrai. C’est un grand n’mporte quoi législatif dans notre pays aujourd’hui.

        Maintenant que vous avez mis votre larbin à la CC, bonjour les dégâts.

        Heureusement que tout à une fin. Ça aussi ça passera.

  • Avatar commentaire
    Paysan Il y a 6 mois

    Comme à son habitude, Dossou Robert fait feu de tout bois parce qu’il est politiquement botté à la touche en ce moment. Même l’opposition au profit de laquelle il fait la grande gueule sait qu’il est un roublard. Le KO de 2011 qui le poursuivra même après sa mort n’est qu’une illustration du caractère machiavélique et mercantile de cet individu.

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 6 mois

    Mort de rires c’est à croire que les gens sur ce forum ont oublié le mémorable KO qu’il a organisé ce je sais tout. Franche il doit la fermer à jamais celui la

  • Avatar commentaire
    Masphor Il y a 6 mois

    Quel sort ces gars réservent à Mon cher pays le DAHOMEY de nos grands parents.

  • Avatar commentaire
    Adamon Il y a 6 mois

    Il y a deux personnalités qui tue le Bénin le président Talon et le président de l’assemblée nationale et ont à joute la  troisième personne qui  est Djogbenou point le Bénin est dans la sauce.

  • Avatar commentaire
    agossou Il y a 6 mois

    je pense que nous sommes tombé sur le crane avec lois qui ne profite a personne mais a certains. personne ne parle comme si tout étais bon.je pense quelque part qu’il y a un problème ,il me semble que tout ceux qui doivent parler ont les mains sales du coup nous sommes tous entraîné.actuellement le destin de ce pays est dans les mains de la polulation

     

  • Avatar commentaire

    Le pire, on nous baillonne progressivement avec des lois liberticides. Remarquez bien: les libertés publiques, d’expression, de manifestation sont supprimées au fur et à mesure des lois expéditives votées à la va-vite.

    Attention au ras-le-bol, ce regime nous conduit sur une pente descendante. Et ils finiront par en prendre plein la gueule au moment opportun

  • Avatar commentaire
    Fasshil Il y a 6 mois

    C’est triste ce qui se passe au Bénin actuellement. Vraiment triste. Mais ce qui me rejouis est que tout passe et que lorsque les temps seront accomplis le bourreau d’aujourd’hui sera demain la victime du système qu’il s’acharne à mettre sur place.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    La ruse en action ; que talon sache que : ” ce qu’une loi a fait , une autre loi peut le défaire ” mais que de temps perdus aux béninois

    • Avatar commentaire
      Paul Ahéhénou Il y a 6 mois

      Pendant ce temps, il aurait déjà accompli les sales besognes pour lesquelles il fait voter les lois. Ne nous leurrons pas: c’est uniquement pour des intérêts personnels et souvent circonstanciels que M. Talon fait voter la plupart des lois qui passent aujourd’hui.