Deuxième audience publique à la Cour au Bénin : Le retrait du droit de grève sur le tapis

Deuxième audience publique à la Cour au Bénin : Le retrait du droit de grève sur le tapis

La deuxième audience publique de la Cour constitutionnelle a débuté ce matin à Cotonou.

Bénin – Recours en inconstitutionnalité contre la loi sur le Csm : La Cour déboute l’He Atchadé

La deuxième audience publique de la Cour constitutionnelle a débuté ce matin à Cotonou  sous la houlette du président Joseph Djogbénou. Les membres de l’institution ont reçu quatorze  recours dont douze seront examinés ce jour . Il s’agit notamment  des requêtes relatives au retrait du droit de grève à certains agents de l’état, à la violation des libertés religieuses, et aux traitements subis par le député Mohamed Atao Hinnouho lors de son arrestation.

Sur la requête relative au retrait du droit de grève par exemple, Mme Cécile Marie José de Dravo (membre de la Cour), a indiqué que ce n’était pas contraire à la constitution d’encadrer le droit de grève au Bénin.

A défaut de retirer ce droit, le juge constitutionnel pourrait l’encadrer ce soir à travers une décision. Il faut signaler qu’il n’y avait pas beaucoup d’affluence ce matin à la Cour constitutionnelle. Les Cotonois ne sont pas sortis nombreux assister à cette audience comme ce fut le cas la semaine dernière.

Commentaires

Commentaires du site 31
  • Avatar commentaire
    Ahhi Joss Il y a 3 semaines

    Talon, Djogbénou et Houngbédji sont lentement, mais sûrement, en train de faire le lit de la violence politique au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 3 semaines

    En réalité, M. Talon et Djogbénou avaient pris le rejet du retrait du droit de grève par la CC Holo comme un échec personnel et ne l’ont pas digéré, puisque Djogbénou en était le maître à penser. C’était son oeuvre. Une fois nommée (et non élu) Pdt de la CC, il est revenu pour le rendre conforme, revanchard comme il est lui et son mentor de Talon. Mais le peuple est souverain. Conforme ou non à la constitution, Talon ne peut pas empêcher le peuple d’exercer sa souveraineté le moment venu.

  • Avatar commentaire

    Ce valet de Talon me fait rire, il oublie que le peuple est souverain, il ne sait que talon sa clique commence par énerver les béninois, quand ça commencer, on va les balayer tous

  • Avatar commentaire

    Ce forum…ltn..qui nous est offert gratuitement…j’aurais souhaité..qu’il soit un échantillon assez représentatif..de l’esprit beninois…fait de tolérance…de blagues..meme corsés..de taquinerie….mais toujours dans un esprits constructif..

    On a parlé des effets pervers de la beninoiserie..qui est une réalité sociologique..manifeste..

    imaginez un instant..un benin..avec ses aziz,amaury sonagnon,napo.toffa,franck,gsm,ollah,agadjavi,tundé,seigni,allomann,gbeto..yawa bagri…..tous unis par l’amour de leur petuit pays…mais qui se mangent les cheveux tous les jours..que dieu a fait..

    Qui vous dit qu’on est pas heureux…

    meme si..j’aurais souhaité..que talon me nomme..afin de mater..et de torturer..tous ces tondus..de beninois à la gestapo…Ce sera mon seul regret..dans ma vie…matter..les beninois

    beninois à volonté

  • Avatar commentaire

    il m’est arrivé..n fois dans ma vie..d’avoir des pré sentiments irrationnels…dont non justifiés…sur quelqu’un….et celà m’a toujours donné raison..Djogbenou..est un danger…pour ce pays..

    quand je vois son visage..ses yeux et ses regards..il ne m’assure pas…

    Que dieu me donne tort..amen..

  • Avatar commentaire

    @Monwe, j’espère que les réponses des uns et des autres notamment celle de Sonagnon t’ont convaincu. Autrement, il n’y a plus rien à espérer de toi. En outre, si tu penses qu’il est du devoir d’une juridiction de procéder à des revirements selon la fréquence des saisines, je me demande ce que la notion de sécurité juridique veut dire pour toi.

  • Avatar commentaire

    Que Joseph et ses ouailles utilisent tout ce qu’ils veulent pour  revenir ex nihilo sur la décision de la Cour Holo sur le droit de grève. La conséquence sera immédiate : grève, grève, grève dans les secteurs concernés. Point barre.

    Je suis pour qu’on règlemente à l’extrême le droit de droit mais pas à le supprimer.

  • Avatar commentaire

    Pourquoi s’acharne t-il à ce point à se discréditer et la cour cc avec? L’argent de talon l’a t-il rendu aussi fou que cà ?

  • Avatar commentaire

    Qu’est ce ces ignorants appellent-t-ils Autorité de la chose jugée. Parce évoquez une prétendue « Autorité de la chose jugée » est fausse, manifestement erronée. En effet l’autorité de la chose jugée, même en droit pénal, est toute relative…(CF cours de droit). Mieux, en matière Constitutionnelle, le revirement de jurisprudence est courante, y compris dans les plus vieilles démocraties. La Cour Suprême des USA est coutumière de cette pratique, où les conservateurs (ou les démocrates ) majoritaire, remettent en cause des principes établis auparavant  et ceci, en conformité avec leur vision de l’évolution de la société. Donald Trump va nommer prochainement le remplaçant du juge Kennedy et vous verrez le bouleversement de la jurisprudence de la Cour Suprême américaine dans un sens conservateur Même au Bénin, la jurisprudence de la CC est tout aussi fluctuante, comme dirait l’autre. En témoignent, les décisions de la Cour Dossou sur la restriction du droit de grève, remises en cause par la Cour Holo qui a étendu le droit de grève à tous les fonctionnaires, y compris….. l’armée (décision funeste et saugrenue). Donc, rien de nouveau sous le soleil au point de susciter tant de ramdam……..Ignorance, quand tu nous tiens… !!!!
    Donc, laissez la CC Djogbénou délibérer sur cette décision saugrenue de HoLo qui, lui, avait invalidé la décision de la Cour Dossou……….. halte à l’intoxication… La Cour Djogbénou remettra le droit à l’endroit dans ce pays ….
    Napoléon 1 et autre Sonagnon, nous sommes prêts au Bénin pour vous ****************************************************

    • Avatar commentaire

      mon ami..allomann…!!

      Je n’aimerais..pas te voir confus…de s’etre trompé…sur les fondamentaux….de ce pays..

      Tu vis..comme moi au sénégal..ou c’est une autre culture…de la démocratie africaine..

      Tu connais..mes positions..par rapport aux rupturiens..et mon avis…sur certaines visions et reformes..des ruptureins..

      Mais notre génération..finissante…de doit pas faire de compromissions…juste par sectarisme…et pour plaire..

      quant..on a connu…tous les kaids…de la révolution….

      quand..on a connu le régime de kérékou…

      On ne doit..plus se laisser faire..et laisser…quiconque..nous entuber

      Nous avons droit aussi aux bonheurs..parce…que le peuple..depuis 1960…a beaucoup saigné

       

      • Avatar commentaire

        allomann…peux tu nier…que talon…par ruse et rage…s’approprie..de tous les léviers économiques..et financiers de ce pays

         

        ici ..dans ce forum..tu nous a donné des cours…sur la monnaie..et ce qui est derrière…preuve quand matière économique..tu n’est pas un bleu..

        je te défies…publiquement..de me dire..quel est ce pan…de l’économie…dont les beninois…sont maitres..dans leurs pays..

        Le coton….?

        Le karité..?

        Les noix de cajou..?

        Le port…?…

        Les médicaments..?…

        Non..!!…non…!!!….

        Je ne suis pas béte…puisque je suis un barroudeur…..

        • Avatar commentaire

          Mr ALLOMANN, sur la monnaie n’est rien d’autre qu’un perroquet!!!

          Il est incapable de réfléchir et de voir avec objectivité la problématique du CFA face à l’émergence de nos économies.

          D’éminents économistes africains, tel que l’ivoirien Nicolas AGBOHOU , le togolais KAKO Nubukpo et beaucoup d’autres, ont eu à démontrer avec  éloquence, l’aberration de la thèse défendue ici par ALLAMANN qui n’est connu nul part en tant qu’économiste.

          Et ce n’est qu’une parenthèse!!!

    • Avatar commentaire

      @ALLOMAN,

      Sur quelle base la Cour veut encore statuer sur le droit de grève ? La requête porte sur quoi ? L’article ne le dit pas. D’où vous tenez alors votre affaire de revirement ?

      Un peu de sérieux sinon les gens croiront que Pata a bouffé les cerveaux des béninois.

    • Avatar commentaire

      ” Dans un arrêt du 2 octobre 2014, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) conclut que la France viole l’article 11 de la Convention européenne des droits de l’homme en interdisant les syndicats dans l’armée.”
      J’ai choisi de publier cet extrait juste pour dire à ALLOMANN, qu’il ne détient pas la science infuse, et que son arrogance doit avoir des limites.

      Certes, la question du droit de grève dans l’armée pose des interrogations, mais la position de la cour HOLO est loin d’être une erreur.

      Il revient aux parlementaires d’aménager la loi pour chaque corporation, afin de préserver la liberté et le droit de chacun à défendre ses intérêts.

      Les carences dont DJOGBENOU a fait montre à la tête du ministère de la justice, ne présagent rien de bon, pour la paix et l’Etat de droit au Bénin avec sa position actuelle de président de la cour constitutionnelle.

      Tout peut arriver, Patrice TALON, DJOGBENOU et HOUNGBEDJI ne détiennent pas le titre foncier du Bénin, nous sommes tous des béninois, et la souveraineté appartient exclusivement au peuple béninois, ils ne sont rien d’autre que des commis au service du peuple. C’est bien ça qu’ils ne doivent jamais oublier.

  • Avatar commentaire

    “Les Cotonois ne sont pas sortis nombreux assister à cette audience comme ce fut le cas la semaine dernière”. Qui va encore perdre son temps pour ce kaléta qui prendra fin un jour. Qui sont ces requerants en realité si ce ne sont pas les juges eux-mêmes ? Pour ne pas dire Djogbenou lui-même. Pauvre Bénin

  • Avatar commentaire

    Honnêtement je ne sais pas comment le mandat de Patrice TALON va finir, avec cette volonté de tout contrôler et de tout réécrire à sa manière.

    Un bon président respecte la loi, et s’il y a des imperfection, on procède à des concertations pour faire les corrections dans un consensus.

    La modification des institutions dans un pays ne se fait dans le forcing. Ce n’est pas en soumettant la cour constitutionnelle que les béninois vont accepter de se soumettre.

    Il y aura contestation si la cour va au delà de ses attributions. Surtout si c’est pour servir rien que le point de vue de Patrice TALON.

    Je disais que c’est une erreur stratégique grave que TALON fait en envoyant son avocat personnel à la tête de cette cour.

    Toutes les décisions de cette cour  désormais feront objet de suspicion. Et quand le doute s’installe dans une relation, c’est un pas vers le divorce!!!

    • Avatar commentaire

      sonagnon…et napo…je vous prie d’arreter avec vos abus de langages…

      Qui vous a dit…que nous sommes dans un état de droit…au benin..

      Pensez vous…qu’en france…ceux qui ont mis la drogue..dans le tc de ajavon..pour le compromettre..seront en liberté..?

      Pensez vous…qu’en france ou en allemagne..ou gb….métégnon sera mis derrière..les barreaux sans preuves..?

      Pensez vous..avec les dossiers..qui accablent talon..il pouvait se présenter..à une élection…..?

      Enfin…pensez..vous que le docteur..de adjégoulé..serait arreté..et jeté en prison….dans les conditions..de ruse et de rage..?

      B’en..fin……!!!

      • Avatar commentaire

        Merci Aziz pour ces quelques rappels.

      • Avatar commentaire

        Mr AZIZ, nous faisons les mêmes combats, nous dénonçons les mêmes aux!!!

        Seulement vous autres, vous cherchez à jouer à l’équilibriste.

        Patrice TALON est mauvais Président, il n’y a pas grand chose à attendre de lui, il faut donc le combattre sans ménagement!!!

        Je ne suis pas moi partisan des solutions superficielles, je suis partisan des solutions de fond. Il faut écourter au besoin son mandat même si ce serait dans la douleur.

        Talon nous fait perdre du temps, car on reviendra sur la plupart de ses actes, même s’il réussissait à réviser la constitution avec ruse et rage!!!

        • Avatar commentaire

          equilibriste..me convient parfaitement…mais pas dans le but..d’etre ami avec tout le monde…

          Je m’en fou complétement..de l’avis des autres..

          ma conviction…c’est que personne..n’est maitre de la vérité…que moi je cherche..en permanence..

          l’opposition…a parfois des bonnes idées….et je m’inscris…dans cette vérité là..

          Parois le gouvernement..prend des bonnes décisions…et je m’inscrit à ça..

          Au nom de quoi…je vais me rendre prisonnier…d’un camp comme dans l’autre….

          Celà n’a pas de sens….à mon avis…

          Personnellement..je n’attends plus rien…d’un état..ou d’une structure….mais amoureux de mon pays…je dois opiner…sur..l’avenir…de ceux qui auront la charge…de vivre et de conduire ce pays…les jeunes

          J’espère..toujours..que ces jeunes..en fouillant..nos posts…se diront…

          tiens…tiens..il avait un peulh…un kai kai….un nordiste autantique….qui disait..certaines choses pertinentes…mais…il est à 6 metres sous terre..faché

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 semaines

    Dans un Etat de droit, le bon sens veut que l’on respecte le statut de la Chose jugée et l’Etat est une continuté.

    Mais nous voilà arrivés à ce stade où un Président de la Republique pense nommé une Cour constitutionnelle qui ne répond qu’à lui et qui est en Mission pour rejuger tout ce que la Cour précedente ne lui a pas accordé.

    Accepter cette dégénération de la République, c’est la fin de la démocratie et des libertés publiques.

     

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 semaines

    Et bien la************************* est désormais  à nos Portes.

    Il n’appartient pas à la Cour constitutionnelle d’encadrer le droit de grève. C’est le Ressort de l’assemblée nationale.

    Je vous l’ais dit, Talon, le ********************** *********************************************** est prêt à mettre ******************** rien que pour son égo personnel.

    Sinon pourquoi ce Revirementde la Chose jugée.

    Tout le e voit à prérsent que  Djogbenou a été nommé pour servir la volonté de Talon et non celui du peuple.

  • Avatar commentaire
    CITOYENNE Il y a 3 semaines

    Que chacun se garde d’être interpellé par l’histoire comme auteur et complice de *****************. Les difficultés économiques et sociales actuelles doivent beaucoup plus préoccuper que cette soif aveugle de revirement qui risque d’être préjudiciale à la paix.

    • Avatar commentaire
      Démoctrate Il y a 3 semaines

      De quel ************************************************?

      Vous voulez le confort sans travailler, nous sommes sur quelle planète?

      Le droit de grève doit être supprimer pour le bonheur du peuple béninois.

       

  • Avatar commentaire

    Revient il à la cour de fixer les limites du droit de grève????

    La cous se prépare ainsi à faire le travail à la place du parlement.

    Si une loi devrait réécrire le droit de grève, il ne revient pas à cette unicolore de la faire en lieu et place du parlement.

  • Avatar commentaire

    Talon pousse bien ses pion.

    https://m6info.yahoo.com/syrie-lentreprise-lafarge-mise-en-examen-pour-financement-du-terrorisme-et-complicite-de-crimes-contre-lhumanite-115036066.html

  • Avatar commentaire

    Ma chère rien est figé dans le marbre. A chaque fois qu’un citoyen fera recours la cour a l’obligation de statuer s’il n’y a pas un autre argument évoqué par le requérant la cour renverra à la décision précédente. C’est clair comme l’eau de roche.

    A ton tour de déposer un recours à la cour pour demander à la cour de ne pas encadrer avec des arguments imparables. Ainsi va la démocratie

    • Avatar commentaire

      @Monwê,

      Le citoyen a fait recours sur quel dossier  ou quelle loi à propos du droit de grève ?

  • Avatar commentaire

    Tous  les revirements sont possibles avec cette cour ****** à la solde. Les membres de cette cc font ce pourquoi ils sont envoyés là bas par leur maitre.

    DJOBENOU va passer comme les autres présidents de cour sont passés et on reviendra à la case départ.

     

  • Avatar commentaire

    Pourquoi suis-je prise d’un malaise à l’idée la Cour revienne sur cette affaire de grève ? Je pensai que c’était une affaire entendue. Ai-je été naïve ?