Bénin- Porto-Novo : Un trafiquant de « Kpayo » frôle la mort

Bénin- Porto-Novo : Un trafiquant de « Kpayo » frôle la mort

Un trafiquant d’essence frelatée a frôlé la mort hier lundi à quelques encablures du marché Ouando à Porto-Novo.

Bénin ; Un incendie tue 05 personnes à Djakotomey

L’imprudent conduisait une moto chargée de bidons remplis d’essence de contrebande. Alors qu’il essayait de négocier un dépassement, il s’est retrouvé accrocher à un véhicule qui allait dans la même direction que lui. N’ayant plus le contrôle de sa moto, les bidons d’essence qu’il transportait ont explosé, occasionnant un incendie qui n’a pas tardé à éveiller l’attention des populations riveraines. Le conducteur aurait pu brûler vif s’il n’avait pas ôté habilement ses vêtements .

Pour rappel, des incendies dus à l’essence de contrebande sont fréquents à Porto-Novo. Le dernier en date s’est déroulé à Louho, un quartier du 5ème arrondissement de la ville capitale  .Le sinistre avait  fait plusieurs morts et causé  d’énormes dégâts matériels.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Mohamed Il y a 1 mois

    et de plus même au nord il y a la terre mais qui veut cultiver?

  • Avatar commentaire
    Mohamed Il y a 1 mois

    ce n’est pas la peine de souhaité la mort à un trafiquant mais plutôt le gouvernement doit pensé à la création de l’emploi.ce n’est pas en supprimant ce secteur que les incendies vont cessé

  • Avatar commentaire

    Bête aziz souhaiter la mort de son compatriote

    • Avatar commentaire

      Non seulement..je suis bete,cruel..et tout ce que vous voulez…mais je suis beninois…n’est ce pas..

      Qu’est ce que vos qualificatifs à mon égard peut faire..

      Je m’en fou..

      On a dit..de ne plus vendre..le pkayo…je dis que périssent ceux qui le font..

      Le manque d’emploi..n’explique pas…tout..

      Remarquez..que chez nous..le mot chomage..ne fait pas partie de notre langage au nord du benin..

      Il y a toujours du boulot chez…nous les kai kai…puisque des terres en friche..ça existe..

      Bande de salauds et connards que vous etes..vous les sudistes..paresseux et fainéants..

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 1 mois

    Comme le Béninois a toujours conjuré le malheur sur la tête de ceux ou celles qui sont hors la loi, n’ayant aucun casier judiciaire, n’en serait que pour le but de survivre. Pourquoi le frère Aziz prônerait la mort de ce trafiquant de kpayo?
    Que dirait le frère Aziz à Mahammad Youssoufou le Président de la République du Niger qui laisse les migrants africains traverser son territoire pour joindre la Libye, pour trouver la mort dans la Méditerranée par milliers? Ces migrants africains payent de sommes énormes aux transporteurs Nigériens pour traverser le desert. L’Afrique ne peut pas nourrir ses enfants, ils fuirent le continent par manque du développement économique, d’où la démographie croissante, et rien pour absorber la jeunesse naissante. Ce trafiquant de kpayo est entrain d’exécuter les mêmes besoins, ou désires internes qui continuent de pousser des milliers d’africains et africaines vers la Libye “la survie”. Quand on ne connaît pas les raisons qui poussent certains de nous à prendre, ou vers des actes bons ou mauvais. Pour y trouver la solution c’est de renverser le rôle, ou se mettre dans la chaussure de ce trafiquant de kpayo.
     
     

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 1 mois

     
    Non Aziz, nous refusons la mort du pécheur.
     
    Tout le monde sait que l’essence est une matière inflammable qui brule tout ce qui est dans son environnement immédiat en cas d’incendie. Pourtant ces trafiquants ne sont pas fous. Tant que des programmes conséquents ne sont pas conduits et des actions satisfaisantes ne sont pas menées en matière d’emplois et métiers aux jeunes, ces trafiquants auront toujours bénéficié des circonstances atténuantes qui les excuseraient dans leur besogne à grand risque.
    Ce trafic au Bénin est le métier par défaut de la grande masse des analphabètes et d’une partie de plus en plus grandissante des diplômés sans emploi.

    Politiciens, vous avez du pain sur la planche !!!

  • Avatar commentaire

    Le mieux….c’était qu’il disparaisse…dans les flammes..

    Qui cherche trouve…et qui trouve supporte

    • Avatar commentaire

      Ce n’est pas la faute de ce trafiquant mais les autorités béninoise qui ne trouvent pas de solutions adéquates pour enrayer ce secteur. Il y a urgence au bénin dans tous les secteurs.et pour ne rien arranger les citoyens ne font rien de leur côté pour améliorer leur condition de vie.