Bénin : Stanislas Houngbédji fait des révélations sur le séminaire sur le code électoral

Bénin : Stanislas Houngbédji  fait des révélations sur le séminaire sur le code électoral

Invité sur les plateaux de l’émission 100% Bénin de Sikka Tv hier lundi 18 juin 2018, Stanislas Houngbédji a fait des révélations sur le séminaire organisé par les députés sur le code électoral.

Bénin – Congrès constitutif du parti de Sébastien Ajavon : Les activités ont déjà démarré

Pour cet analyste politique qui a selon ses dires participé au séminaire, les textes ayant fait l’objet de débat ont été découverts par les participants au cours de ces assises. De plus, les nouvelles dispositions introduites dans le code électoral comme l’article 249 qui parle de résidence sans interruption sur le territoire national pour un candidat avant les élections,  n’ont pas été mis en gras. Selon Stanislas Houngbédji, cette erreur a fait dire à certains députés, devant caméras,  que ces dispositions existaient  dans l’ancien code électoral de 2013. L’invité conclut de ce fait, que les députés ne lisent pas les textes.

L’autre anomalie soulevée par Stanislas Houngbédji c’est la caution que doit payer un candidat à la présidentielle. A l’en croire « dans le document devant servir de support aux débats, on a mis 50 millions de FCFA » et ça a suscité moult réactions… Nous avons estimé que , si le but est de freiner les élans (des plaisantins qui lèvent le doigt pour se présenter à la présidentielle ), il vaut mieux demander un certain nombre de signatures qu’un tel candidat peut avoir pour  montrer que des gens soutiennent sa vision…mais nous avons constaté avec étonnement qu’à la fin on nous a distribué un document, et dans ce document nous avons constaté  100 millions pour la caution. Nous ne nous sommes pas entendus pour valider les 50 millions mais dans le document on a vu 100 millions. Ça inquiète » a déclaré Stanislas Houngbédji.

 

 

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 1 mois

    L’objectif est louable mais la Justice et la Démocratie auraient voulu que ce soit le nombre de signatures qui privilégient les candidats bénéficiant d’appuis locaux par rapport à des aventuriers.

    Enfin bref. Tout le monde a compris. L’argent n’ira pas pour soudoyer les maires donnant leur signature, mais dans les poches de ceux qui tiennent les élections et leurs commissions en tout genre.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 1 mois

    Tout le problème c’est de garder à tout prix le pouvoir le plus longtemps possible et de s’enrichir au maximum.

    Foutaise !

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 1 mois

    M. Houngbedji. En quelle qualité avez-vous participé à ce séminaire? A ce que je sache, vous n’êtes pas député ? Donc de quel droit voulez-vous que l’on requiert votre approbation sur le montant de la caution? Chacun dans son rôle et les brebis seront bien gardées…..

    • Avatar commentaire

      Y a t-il besoin d’être deputé avant de participer ou de donner son opinion sur un tel sujet?

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 1 mois

    100 Millions pour être candidat aux élections présidentielles!!!!

    Parce que c’est les plus riches qui ont la capacité de changer les choses dans le pays???

    Et comment ils ont eu cette fortune????

    Pour TALON, au moins nous le savons. Pourquoi ne pas mettre dans le code, l’interdiction de toute personne qui a un procès contre l’Etat???? Ce serait du bon sens à mon avis.

  • Avatar commentaire
    CITOYENNE Il y a 1 mois

    La ruse en marche! Et ces représentants du peuple béninois vont suivre les recommandations et voter les yeux fermés! Benin to tché,

  • Avatar commentaire
    CITOYENNE Il y a 1 mois

    La ruse en marche! Et ces représentants du peuple béninois vont suivre les recommandations et voter les yeux fermés! Benin to tché,

  • Avatar commentaire
    CITOYENNE Il y a 1 mois

    La ruse en marche! Et ces représentants du peuple béninois vont suivre les recommandations et voter les yeux fermés! Benin to tché,