Concours international de la photographie au Bénin : Le jury délibère ce jeudi à Cotonou

Concours international de la photographie au Bénin : Le jury délibère ce jeudi à CotonouLes jurés Martial Dansou, Reha Bilir et Yêkini Djouberou très attendus

Le jury international composé des experts Reha Bilir, Yêkini Djouberou et Martial Dansou livrera jeudi 7 juin prochain à Cotonou, le verdict de la première édition du Concours international de la photographie au Bénin.

Bénin : Pour les obsèques du roi de Kétou, Talon offre 10 millions à la cour royale

C’est une initiative de de l’Association nationale des photographes d’art du Bénin (Anaphab), membre de la Fédération internationale de l’art photographique (Fiap). Les près de 120 photographes d’art des 26 pays du monde ayant pris part à la première édition du Concours international de la photographie au Bénin seront fixés sur leur sort ce jeudi 7 juin 2018. Le photographe Yêkini Djouberou, directeur du centre de formation professionnelle en photographie Yek-Services l’a confirmé dans la matinée de ce mardi 5 juin 2018. C’était lors d’une rencontre avec la presse dans ledit centre à Abomey-Calavi. Président de l’Association nationale des photographes d’art du Bénin (Anaphab), initiatrice de la compétition, il a informé de ce que le jury a terminé ses travaux le 3 juin.

Lesquels travaux ont duré trois jours en présence de l’expert Reha Bilir, président de l’association turque des photographes, Sille Sanat Sarayi (Sss). Il a rejoint depuis le 29 mai, les deux autres jurés –Yêkini Djouberou et Martial Dansou– pour le dépouillement au Bénin. La cérémonie de délibération et de remise de prix se déroulera au centre culturel chinois de Cotonou jeudi prochain.

Elle sera couplée du vernissage de l’exposition des photos de la journée internationale de la montagne célébrée le 11 décembre 2017 à Natitingou, puis du lancement de la deuxième édition du concours. Tout ceci précédé d’une journée de formation des photographes béninois.

Un vaste canal publicitaire pour le Bénin

Selon les propos de Yêkini Djouberou, le Concours international de la photographie au Bénin est ouvert aux photographes professionnels du monde dans 5 catégories à savoir, Portrait, photo de nature, photo d’enfance, photo de mariage et une option libre. Il est initié dans l’optique de faire développer la photographie d’art au Bénin et en Afrique en général. Mais au-delà, c’est un événement à impact publicitaire pour le Bénin à travers le monde, à en croire l’expert Reha Bilir. Il rappelle qu’il existe dans le monde plusieurs compétitions de photographie organisées dans différents pays. « En le faisant, c’est pour faire connaître leur pays », souligne-t-il. Avec ce concours, tous ces professionnels de la photographie d’art qui ne connaissaient pas le Bénin en savent désormais quelque chose et y prendront désormais rendez-vous annuellement.

Au-delà de la compétition, le partenariat entre l’Anaphab et la Sss soutenu par la Fédération internationale de l’art photographique (Fiap), participe aussi à la visibilité du Bénin à l’échelle internationale. Dans le cadre de ce partenariat, Reha Bilir est venu au Bénin avec une dizaine de photographes d’art à la chasse de belles images. Ils ont déjà visité Ganvié et d’autres sites touristiques du Bénin.

Egalement, l’experte turque Derya Atasever Yazar, membre de la délégation, a conduit au centre Yek-Services, une formation sur les techniques de base en photographie d’art au profit de 17 apprentis photographes béninois. Comme l’année dernière où un livre a été édité, les images fruits de ces différentes initiatives seront aussi publiées. Ce sera d’excellents supports publicitaires internationaux pour le Bénin, défend le président de l’Anaphab.

«Cela a besoin de beaucoup d’argents. Tout est pris en charge par Yêkini», témoigne l’expert Reha Bilir.

Commentaires

Commentaires du site 0