Couplage des élections au Bénin : Il faut réviser la constitution selon l’He Gounou

Couplage des élections au Bénin : Il faut réviser la constitution  selon l’He Gounou

Le député Abdoulaye Gounou était ce matin, sur les plateaux de l’émission Actu Matin de la télévision Canal 3 Bénin. Le parlementaire est venu répondre aux questions du journaliste sur le séminaire parlementaire organisé la semaine dernière à propos du code électoral.

Bénin : les députés interdisent toutes les activités visant à promouvoir le tabac

On retient de l’intervention du député que le séminaire a examiné la possibilité de regrouper les élections au Bénin. Pour l’honorable Gounou, le couplage  des élections au Bénin, permettra au pays de faire des économies. Il a donné l’exemple du Ghana qui a opté pour cette solution  . Quant à la difficulté relative à la différence des mandats, le député dit ne pas s’inquiéter.

Il pense qu’on peut harmoniser la durée des mandats pour pouvoir gagner ce pari. Ainsi donc, le mandat des députés peut être fixé à cinq ans comme celui du président de la République. Pour y arriver, il n’y a qu’une solution selon le député : réviser la constitution puisque c’est la loi fondamentale qui fixe le mandat des députés et du président de la République.

L’honorable Abdoulaye Gounou a par ailleurs mis l’accent sur un autre problème que le couplage  des élections pourrait régler. A son avis, si les législatives, sont organisées la même année que la présidentielle, le président commencera son mandat avec une majorité. Il n’aura plus à négocier le soutien des députés une fois au pouvoir comme c’est le cas actuellement.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    franck Il y a 5 mois

    selon moi non seulement il ne faut pas coupler les élections mais le système actuel donne un mécanisme comme les élections de mi-mandat au usa qui permet au peuple de juger le travail du président à mi chemin.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 5 mois

    On saisit toutes les occasions pour marteler la nécessité de réviser la constitution, comme si la constitution actuelle est le problème principal auquel le Bénin est confronté, le chien à abattre. Apparemment, plus rien n’est possible sans la révision de la constitution.

    Honorable: votre problème est ailleurs. Réviser la constitution comme le souhaite M. Talon, par sa seule volonté pour y introduire tout ce qu’il veut, et vous verrez que vous aurez plus de problèmes que vous n’en avez aujourd’hui.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 5 mois

    Les journalistes des émissions dont le contenu est reporté ici, ne pourraient-ils pas les interroger sur les conditions de vie des béninois dans leurs circonscriptions?  Les conditions d’attributions des marchés ? les Lois sur une sanctuarisation des investissements afin d’aider les entreprises et le travail ?

    Là on leur tend la perche pour donner des avis dont personnes à part eux, n’a grand chose à faire.

    • Avatar commentaire

      Gbeto…!!!

      Je pense..que tu n’a pas une idée…que ceux qui se disent politiciens…et les journalistes…sont toujours dans un deal…sur fond…d’interets financiers..donc les questions sont bien négociées et orientées..

      Dire…que des gens s’appellent honorables….ceux là…qui sont sortie de l’anonymat…garce à yayi boni…et qui lui tournent aujourdhui…le dos…

  • Avatar commentaire
    attangana Il y a 5 mois

    moi je prefere tel que s’est actuellement il ne faudrait pas que les gens cherchent à tirer le drap de leur coté