Cour constitutionnelle: Les sages de la 6ème mandature ont officiellement prêté serment

Cour constitutionnelle: Les sages de la 6ème mandature ont officiellement prêté serment

Les sept (7) nouveaux sages de la cour constitutionnelle, 6ème mandature ont officiellement prêté serment ce mercredi matin devant le chef de l’Etat Patrice Talon qui a reçu leurs serments.

Fin du mandat du Cos-Lépi le 30 juin : « Le premier coup de force de la Cour » selon l’He Mitokpè

C’est vers la fin de la matinée de ce mercredi 6 juin, que les nouveaux membres de la cour constitutionnelle ont rempli  leur devoir constitutionnel de prestation de serment. Dans une cérémonie fort simple et empreinte de solennité,  ceux qu’il convient désormais d’appeler les sages de la cour, ont juré de servir la nation dans les termes consacrés dont la lecture est donnée par le secrétaire générale du gouvernement.

« Jurez-vous de bien et fidèlement remplir vos fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la constitution, de garder les secrets des délibérations  et les votes, de ne prendre aucune position publique, de ne donner aucune consultation sur les questions relevant de la compétence de la cour ?».

Debout, les nouveaux gardiens de la constitution du 11 décembre 1990, à savoir Joseph Djogbénou, Razack Amouda, Moustapha Fassassi, Rigobert Azon, Sylvain Nouwatin, Cécile de Dravo Zinzindohoué, et André Katariont répondu avec dignité : «Je le jure ! ».

A la suite, le chef de l’Etat a reçu leurs serments comme le prévoit les textes à cet effet.

« Toutes les fois que je vis  ces genres d’évenements, Je suis fier d’appartenir à la nation» a déclaré le chef de l’Etat, Patrice Talon avant d’inviter les nouveaux membres à jouer pleinement leurs rôles au service de la nation béninoise.

Cette cérémonie vient officiellement marquer la fin de la 5ème  mandature présidée par le professeur Théodore Holo. Il faut noter à la présence à cette cérémonie des présidents de la cour constitutionnelle, 2ème 3ème et 4ème mandature. Il s’agit de Elisabeth Pognon ( 2è et 3è  ) et Robert Dossou (4è) mandature.

Les nouveaux éliront en leur sein le président de la cour au rang des magistrats et des juristes.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 1 mois

    Mon précédent post s’adresse à @Hubarb.

    Bonsoir

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 1 mois

    Alors vous attendez toujours? Qu’attendez-vous donc de voir? Mais enfin C’est du tout vu et ça  crève les yeux.

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

     

    A suivre

  • Avatar commentaire
    yvanekinifo@gmail.com Il y a 1 mois

    j’attends de voir s’ils le ferons

  • Avatar commentaire
    yvane dossou Il y a 1 mois

    j’attends de voir s’ils le ferons

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 mois

    et vlan , mon chachabouloukou , le bon , le juste , l’intrépide magistrat adjaka , vient de donner un carton rouge pour la prestation de serment de ses ” sages ” de la cour constitutionnelle , qui devrait d’abord prêter serment devant l’assemblée nationale , avant de venir devant talon le ” president ” par effraction et qui reste dans l’effraction permanente ; pauvre de mon benin

  • Avatar commentaire
    Delphin GOUVOEKE Il y a 1 mois

    Serment vrai vrai là, c’est Dieu qui prête serment. J’espère que Dieu les aidera à poser des actes saints et n’iront pas sur une piste glissante qui nous créerait d’ennuis. Car le Bénin a toujours étonné dans la résolution de tous ces contentieux. Vivement que ceci fasse pas tache d’huile.

    Mais, je me pose une question. Pourquoi est-ce que c’est en présence du président de la république qu’ils prêtent serment? Les membres de la cour sortante n’ont-elles pas droit de siéger?

  • Avatar commentaire
    Avouhan Il y a 1 mois

    Oui mais la situation vient d’évoluer puisque l’avocat ministre de la justice de Talon, Me Joseph Djogbenou vient d’être nommé Président de la CC. BELLE PROMOTION, N’EST-CE PAS?

    Ainsi Talon pourra pourra faire passer ses lois scélérates et capricieuses sans trop de difficultés.

    Après la cérémonie de prestations de serment, vous avez tous remarqué la poignée de mains appuyée de Talon à Me Djogbenou. Une façon de lui dire ça y est nous y sommes.

    Me Djogbenou du haut de son piédestal se fera le plaisir de renvoyer l’ascenseur à son patron Président Talon.

    Ainsi va le Bénin.

    Pauvre Bénin, tristes réalités.

    Bonsoir