Libye : l’ONU frappe 6 trafiquants de migrants

Libye : l’ONU frappe 6 trafiquants de migrants Photo(UNHCR): Jean-Marc Ferré

L'ONU a effectivement décidé de frapper fort en s'en prenant aux avoirs de six trafiquants de migrants ! Une sanction inédite selon certains experts.

France : Mamoudou Gassama a été victime d’esclavage en Libye

Deux Érythréens, Ermias Ghermay et Fitiwi Abdelrazak, et quatre Libyens, Ahmad Oumar Al-Dabbashi, Musab Abu-Qarin, Mohammed Kachlaf et Abd Al Rahman Al Milad, ont en effet sanctionné par l’ONU qui les soupçonnait d’être les chefs de réseaux de trafic de migrants. Une décision inédite dans l’histoire de l’Organisation des Nations unies, qui a bien failli ne pas avoir lieu après que la Russie ait exprimé sa désapprobation avant de finalement donner son aval. Une décision saluée par l’ensemble de la communauté internationale et surtout par les États-Unis qui se sont satisfait d’avoir pu envoyer un message clair et précis à toute personne tentant de vendre des migrants en tant qu’esclaves.

Selon certaines indiscrétions, ces réseaux remonteraient notamment jusqu’en Europe et aux États-Unis. C’est à ce titre que la Russie a exprimé sa désapprobation, estimant qu’il était important de se focaliser sur les réseaux et non sur des individus.

Cependant, considérant que ce message, envoyé aux trafiquants et aux entités étatiques soutenant ces trafics, était assez dissuasif, la Russie a donc opté pour l’application immédiate des sanctions. Parmi ces sanctions, retenons notamment le gel de comptes bancaires ainsi que l’interdiction totale de voyager.

Commentaires

Commentaires du site 0