L’artiste béninois Dahouè Doto ne vit plus. Il a tiré sa révérence dimanche 3 juin 2018 à Lomé au Togo.C’est suite à un malaise cardiaque qui lui est arrivé mardi. L’artiste disparu est connu surtout pour son travail de précurseur en termes de promotion du rythme Gogohoun accompagné de la danse des fesses. Il a été en amont de la révélation et de la promotion de ce rythme du département du Couffo au Bénin, sa terre natale. Grâce à lui, cette valeur du patrimoine immatériel béninois est reprise et adoptée par bon nombre d’artistes.

Au-delà de la version purement traditionnelle qu’a fait connaître Dahouè Doto, le rythme a beaucoup évolué avec des touches modernes, le rendant plus accessible et populaire au Bénin et même dans d’autres localités frontalières du pays.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire