Pour arrêter la contrebande de riz, le Nigéria va fermer sa frontière avec un de ses voisins

Pour arrêter la contrebande de riz, le Nigéria va fermer sa frontière avec un de ses voisins

P-square: Après les déclarations de Peter Okoye, le parti de Buhari demande son arrestation

Le lundi dernier, le gouvernement nigérian a indiqué qu’il allait fermer sa frontière avec un pays voisin pour empêcher cette nation d’inonder son marché avec le riz de contrebande. Le gouvernement fédéral n’a pas cité nommément le pays en question mais il a affirmé que cette nation servait de couloir de transit à une quantité importante de riz étranger qui inonde le  marché nigérian.

« Au moment où nous parlons, un de nos voisins importe plus de riz que la Chine n’en importe. Ils ne mangent pas de riz étuvé ; ils mangent du riz blanc et ils utilisent leur port pour essayer de nuire à notre économie. Je vous le dis, maintenant parce que dans quelques jours, vous entendrez que la frontière a été fermée, nous allons la fermer pour vous protéger, protéger notre économie » a déclaré le ministre de l’Agriculture et du Développement  devant les jeunes d’une organisation dénommée ” Les gardiens de la nation”.

Pour Audu Ogbeh, il est important de prendre cette mesure parce que  dans les  pays d’ Asie du Sud-Est , il se peut que ce céréale se cultive au même endroit pendant quatre ou six ans sans interruption. Ce qui augmente la quantité d’arsenic dans le riz. Alors que l’arsenic provoque le cancer.

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire

    En 1983, le Président BUHARI avait procédé de la même façon et selon le même argumentataire en chassant les ghanéens de son pays et en fermant par la suite la frontière du Nigéria avec le Bénin pendant deux années au moins.Au bout du rouleau, si cette politique a permis au Nigéria de booster sa production vivrières (manioc, riz, etc.), elle ne lui a pas fondamentalement permis de surmonter la récession économique dans laquelle ce pays était plongé. Pire, il est entré dans un processus de d’évaluation régulière de sa monnaie dont il n’est pas sorti jusqu’à nos jours. Donc, c’est l’histoire qui bégaie : si le nationaliste BUHARI veut diriger son pays dans l’autarcie, il n’a qu’à le faire. La réalité est qu’on a toujours besoin d’un plus petit que soi – Et Dieu/God n’oublie personne !

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 4 semaines

    Le Nigéria tente de protéger sa production locale et ses agriculteurs.

    Que fait le Bénin pour protéger ses éleveurs de volailles ? Ses agriculteurs ?

    Je pense que bloquer fermement la transhumance d’éleveurs qui se transforment en tueurs de villageois au Bénin serait une réponse équitable.

  • Avatar commentaire

    que raconte ce ministre même fermer il y aura toujours la contrebande. la frontière est presque fermée.Depuis deux ans il n’y a plus d’importation de vehicules d’occasion,ni du riz,ni d’huile de palme tant que ce n’est pas des produits fabriqués au Bénin selon les accords de la CEDEAO

  • Avatar commentaire

    Aucun des régimes qui se sont succédé depuis l’indépendance du Bénin  n’ont pu définir de politiques économiques permettant à notre pays de s’autonomiser par rapport au Nigéria tout en tirant profit des immenses potentialités de ce pays… C’est toujours le règne du fayawoor et de la reexportation avec comme produits phares le poulets morts de Adjavon, les voitures d’occasion pourries et accessoirement le riz étuvé , autant de produits qui font la fortune des importateurs sans grandes retombées pour l’Etat. Malgré les avatars du passé et les avertissements de Obasabjo, nous continuons de tricher… Notre chance se trouve dans la production interne telle que préconisée par le PAG de Talon, les exemples de fermes d’élevage de poulets de Satchivi… et non dans la roublardise de Ajavon qui ruse avec les lois nigerianes…..

  • Avatar commentaire

    Si c’est vraiment du Bénin qu’il est question, je pense que c’est encore une fois l’incapacité de Patrice TALON à prévoir les crises, donc son incapacité à gouverner le Bénin.

    Sans le Nigéria, le Bénin peut vraiment se développer????

    Il nous parle de PAG, ou de je ne sais quoi, alors que la première décision à prendre au Bénin, c’est de créer les conditions d’une bonne relation entre le Bénin et le Nigéria, en créant les conditions pour régler les différents dans la concertation.

    Je me rappelle comment SOGLO a commencé par perdre son pouvoir, c’est en se fâchant avec le Nigéria, avec la fermeture de la frontière jusqu’à son départ.

    TALON peut donc, mettre la caution à 200 millions, ce qui va le chasser du pouvoir viendra forcément de quelque part qu’il s’attendra le moins, au nom de DIEU TOUT PUISSANT !!!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    le Nigeria va fermer ses frontières avec le benin , talon a chaud aux fesses , l’étouffement du benin par la technique du boa commence pour le benin , et voilà que talon comme Trump le fait avec la Chine et les européens , n’a rien pour une réciprocité ; talon celà t’apprendra de t’en prendre aux intérêts des investisseurs nigérians au benin ; ton PAG prend de l’eau de partout 😂😂😂

  • Avatar commentaire

    Il faut déjà que le Nigeria atteigne son autosuffisance alimentaire avant de gonfler ses muscles. Sinon c’est du pétrole ils vont boire.

  • Avatar commentaire

    Pour boire du pétrole?

  • Avatar commentaire

    Je vois pas pourquoi ne pas préciser k C’est le benin. Notre PR pense t-il à notre santé comme à la contrebande de faux médicaments? Hum