Procès Cnss-Bibe : Laurent Mètongnon à nouveau devant le juge demain

Procès Cnss-Bibe : Laurent Mètongnon à nouveau devant le juge demain

Renvoyé le 23 mai dernier pour défaut de pièces justificatives, le procès de Laurent Mètongnon et ses coaccusés s’ouvre à nouveau demain au tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

Laurent Mètongnon: “Tout ce qui se raconte sur les réseaux sont des affabulations encore”

 Laurent Mètongnon et les six co-accusés que sont Jérémie Mora, Laurent Mètongnon, Moussa Kemoko Allassane, Célestin Ahonon, Saliou Aboudou Youssao et Edouard Adégokèse seront à nouveau devant le juge Rodolphe Azo  au tribunal de première instance de première classe de Cotonou, demain 5 juin. Au prétoire, le syndicaliste Mètongnon et compagnie devront  s’expliquer dans le dossier de placement hasardeux des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), contre une commission occulte de 71 millions de Fcfa.

Cette procédure judiciaire qui connait des reports successifs a été déclenchée suite au rendu du Conseil des ministres du 02 Novembre dernier, selon lequel Laurent Mètongnon a été cité dans le rapport de vérification de l’Inspection générale des finances (Igf), de même que Mora Moussa et Célestin Ahonon, respectivement Directeur Financier et Directeur Général de la Cnss au moment des faits

Il faut rappeler que la mise en détention et l’ouverture du procès de Laurent Mètongnon a suscité de vifs remous au sein de la classe sociale, syndicale et politique. Son procès reste à ce jour  très suivi

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    je ne supporte jamais le mimétisme…en toute chose..

    On se glose…d’etre un état de droit..et de démocratie…et on s’en vante mème

    meme des gens..qui vivent en europe..ou qui ont la chance  d’avoir étudié..en europe…et qui sont aujourdhui au benin…ne s’en prive pas…

    Comme s’ils sont incapables…de faire des comparaisons..

    Oui la démocratie beninoise…permet qu’on autorise les barbouzes mal formés…d’aller mettre la drogue dans le tc…d’un opérateur…histoire de lui nuire..et lui réclammer…des sommes…qu’il ne pas payer..histoire de faire taire quelqu’un…

    Cette meme démocratie..permet par des contorsions juridiques…de priver métégnon…de jouir de sa liberté d’aller et venir…alors que des dossiers plus lourds…impliquant des princes gouvernants…sont aux oubliettes