Surfacturation au ministère du cadre de vie : Le procureur a classé l’affaire selon l’Anlc

Surfacturation au ministère du cadre de vie : Le procureur a classé l’affaire selon l’Anlc

Le dossier de surfacturation au ministère du cadre de vie continue de faire couler beaucoup d'encre et de salive. Au cours d'une conférence de presse l’Autorité Nationale de Lutte contre la Corruption (ANLC) est monté au créneau pour apporter des clarifications.

Bénin – Déclaration de patrimoines : L’ultimatum de l’ANLC aux Hauts fonctionnaires retardataires

L’ANLC a effectué une sortie médiatique pour se prononcer sur ce dossier qui fait la une des journaux ces dernières semaines. A en croire le président de l’Anlc Jean Baptiste Elias, le procureur de la République qui s’est saisi du dossier, quand les faits se sont produits, et a décidé de le classer sans suite. Il a par ailleurs fait remarquer que « le classement d’un dossier sans suite est révocable, ce qui veut dire que le procureur de la république peut à tout moment revenir sur le dossier ». 

Au cours de la conférence de presse, Jean Baptiste Elias  a tenu a clarifié que ce n’était pas “Les Bagnoles Motors” qui était accusé dans cette affaire. Il a dans ses explications affirmé que c’était plutôt les agents du ministère qui devait veiller à faire économie à l’Etat. En temps que commerçant, “Les Bagnoles Motors” a fait sa proposition dans le cadre d’un appel d’offres qui n’était pas restreint. A l’en croire, on ne peut donc pas avoir des griefs contre cette entreprise.

Les membres de l’ANLC ont enfin fait savoir que  les personnes mis en cause  dans ce dossier ont été sanctionnées.

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 6 mois

    qu’il est ennuyeux ce Jean-baptiste elias , et qu’il cesse de nous prendre pour des gogos avec sa phraséologie à deux balles ; oui il n’y a pas eu de non lieu , oui le procureur à la solde de talon et de djogbenou ont classé l’affaire des motos surfacturées sans suite parce que celà touche les protégés de ces faux princes aux affaires  ; c’est l’argement suffisant pour s’en offusquer et s’en indigner , lorsque lui Jean-baptiste elias sait que pour 5 kg de riz , 2 litres d’huile des directeurs d’école sont radiés et poursuivis , et pour 2 millions de commission querellée metognon est jeté en prison ; rageant

  • Avatar commentaire
    Olyver Il y a 6 mois

    La corruption est une culture endémique au bénin qui malheureusement a encore de beaux jours devant elle……..

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 6 mois

    Que Jean Baptiste nous foute la paix avec son histoire. Il parle de surfacturation sans dénoncer les conditions de l’appel d’offres.

    • Avatar commentaire

      jean baptiste…fait ce qu’il peut..avec les moyens qu’il a..

      il n’a pas les moyens de police..pour ses actions…et dieu sait comment il fait..

      c’est juste un lanceur d’alerte…

  • Avatar commentaire

    maou ,ollah et les autres….je vous le dit….que rendre compte de sa gestion à la tète d’une structure de l’état..ne saurait etre une chasse aux sorcières..

    personnellemment…en tant qu’opérateur économique…importateur…j’ai participé..à mon corps défendant…à des manipulations,aux faux et usages de faux..pour m’en richir..

    Si..une bonne enquete..était menée…vers les années..90…jusqu’en..2000…il évident…que je serai…au gnouf…c’est clair..

    Mais c’était..comme ça..et je peux vous assurer que talon lui..meme serait au gnouf..

    Antoine dayaori….alors dc de la sonapra…peut bien..perdre talon…et beaucoup de personnes qui font leur malin au benin…aujourdhui

    Je connais des choses…j’ai vu des choses…compte tenue de ma position de l’époque…c’est pourquoi je ne crois..pas à la lutte contre la corruption au benin…tant des gens pas propres..veulent juger les autres

    • Avatar commentaire
      Amaury Il y a 6 mois

      @Aziz,

      Exactement ! C’st pourquoi la lutte de Pata à échoué d’avance.

      Ils sont tous pareils. Si au moins ça avait cessé actuellement.

  • Avatar commentaire

    Le lion se nourrît de chaire fraîche.

    Les charognards et les hyènes n’en raffolent guère et préfèrent les pourritures.

    Ce gouvernement n’a que faire des dossiers de malversations de ses ministres actuellement en fonction. S’il s’agit de certains cas  du régime Yayi, alors, détermination et rapidité pour envoyer les mis en cause en détention. Comportements proches du charognard.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 6 mois

    Il y avait alors un vrai problème, puisqu’il y a eu des sanctions et une baisse des prix des motos. Mais tout s’est fait en catimini. Par contre, pour les directeurs d’écoles présumés coupables de vols riz et d’huile, ça été  la radiation et l’opprobre. 300 000 000 vs 100 000 cherchez l’erreur.

    Après ça on viendra nous parler de lutte impartiale contre la corruption. Lutte contre les gênants et les sans-grades, oui.

    • Avatar commentaire

      Madampol

      Et s’agissant des roches importées de la Norvège? Ils n’oseront même pas communiquer le moindre chiffre. Épidémie de vertige assurée.

  • Avatar commentaire

    Affaire étouffée comme je l’ai toujours dit. Jb elias ne veut pas le reconnaître mais personne n’est dupe.