Affaire Benalla en France : une députée du parti présidentiel critique Macron

Affaire Benalla en France : une députée du parti présidentiel critique Macron

L'affaire Benalla prend une autre tournure en France. Alors que le camp présidentiel tente d'éteindre la flamme, certains sortent du cadre défini par le parti. C'est le cas de la députée de la République en marche Sonia Krimi.

France : face aux sénateurs, Benalla s’excuse et parle de ce qu’on lui reproche

Elle s’était déjà illustrée lors de la crise des migrants en critiquant l’exécutif lorsque la France avait refusé d’accueillir les migrants de l’aquarius. Sonia Krimi semble être l’électron libre de La République en marche, elle qui veut reprendre sa liberté d’expression au sein de la majorité présidentielle. C’est donc logiquement que l’affaire Benalla la fait une fois encore sortir de ses gonds.

Dans des propos rapportés par la chaîne française LCI, la députée fustige : “Je ne comprends pas pourquoi Alexandre Benalla n’a pas été viré le 2 mai. Je suis abasourdie. On avait été élus pour la transparence, ça ressemble au vieux monde“. Un discours qui tranche avec celui des autres députés de la majorité. Sur BFMTV, Sonia Krill va encore plus loin :

Il faut avoir le courage et l’audace de dire ‘on s’est trompés‘. C’est une affaire grave, qui n’était pas transparente depuis le départ alors que nous avons promis aux Français transparence, probité. Ils ne comprennent pas aujourd’hui pourquoi on ne prend pas la parole, pourquoi l’exécutif ne se justifie pas (…) Personne n’est au-dessus de la loi, et quand un conseiller travaille auprès d’Emmanuel Macron je veux savoir quelles sont ses compétences, combien il est payé… Sinon on sera comme les autres” à lancé la représentante du peuple

Des déclarations qui doivent mettre le camp présidentiel dans tous ses états.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    DUPONT Il y a 1 mois

    Krimi passe sa vie à dénoncer tout en soutenant macron. eLLE s’est abstenue lors du vote de la loi asile immigration ce qui est une manière de soutenir macron….ELLE EST tout le temps dans le double discours et ce n’est pas recevable….

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Pour moi, il a raison de faire savoir qu’il n’y aura pas d’impunité et de se taire en attendant que soient diligenté enquêtes des services administratifs et de la Justice.

    Le Président de la République française à d’autres urgences à traiter que de commenter les actes d’un garde du corps fantasque, avant que les enquêtes ne rendent leurs conclusions.

    Que les oppositions cherchent à politiser l’affaire  pour en tirer avantage, c’est la règle. Pour l’instant sur le terrain de la politique elles sont à la rue (totalement dépassées)

  • Avatar commentaire

    Personne ne comprend le silence du président surtout en Afrique où nous pensons que Macron est le modèle moderne.

    • Avatar commentaire

      Srx en Afrique Macron est un modèle ? En quoi ? LOL un homme tabassée par un conseiller présidentiel en ce cachant sous la tenue officielle de la police et au final est juste viré pour 15 jours mais srx en est en 15  siècle ou quoi ???