Affaire CNSS au Bénin : Le délibéré reporté au 31 Juillet

Affaire CNSS au Bénin : Le délibéré reporté au 31 Juillet

Prévu pour ce jour, le délibéré est finalement reporté au 31 Juillet prochain. Selon des sources concordantes, le juge Azo serait en mission. c'est ce

Bénin : Laurent Mètongnon et co-accusés comparaissent demain

Prévu pour ce jour, le délibéré est finalement reporté au 31 Juillet prochain. Selon des sources concordantes, le juge Azo serait en mission. c’est ce qui explique le report du délibéré à cette date. L’information a été annoncé par un autre juge avant la présentation des prévenus. Les prévenus en l’occurence Laurent Mètongnon, l’ex Président du Conseil d’administration de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale (CNSS) et ses co-accusés devront patienter encore quelques jours pour être fixé sur leur sort. Plus d’informations dans les prochaines heures.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 3 mois

    Il faudrait dire à ce Azo qu’on ne lui pardonnera pas

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 3 mois

    “Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice….”

    “On vous jugera du jugement dont vous jugez et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez”

    Sur la base de ces paroles sacrées, que METONGNON et ses coaccusés gardent le calme et la sérénité.

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 3 mois

    Cest vraiment dommage qu’on joue avec la vie des gens comme ça. Et dire que celui là  souffert des affres d’n pays de non droit.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Oui il faut bouder le spectacle du défilé militaire du 1er Août prochain. La peseudo independance  on l’a vue est un leurre. Le peuple continue d’être administré dans une langue qui n’est pas la sienne et qu’il ne comprend pas. La justice est rendue au nom de ce peuple dans une langue d’un peuple étranger qui réside à des milliers de kilomètres loin de lui. 20 % de la Population se comportent comme peuple élu et malmènent les populations pire que Sous la colonisation
     
    Après 60 ans de la soi-disante indépendance, les populations gisent dans la misère cruelle, vivent en-dessous du seuil de la pauvreté, elles ont faim, elles ne peuvent pas se soigner et ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l’école.
     
    Tout ceci à cause des gouvernants et dirigeants avec une classe politique ex-créable qui a fait main mise sur toutes les ressources du pays et qui ont pour occupation principale la corruption et le détournement des derniers publics.
     
    La vraie libération nationale est encore devant nous. Préparons nous mentalement et matériellement en cela.
     

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    l’administration fut-elle judiciaire étant une continuité , est-ce nécessaire que ce soit le juge godillot azo qui rende forcément la décision ? Metognon et autres injustement privés de liberté , soyez forts , vous allez recouvrer vos libertés , et serez portés en triomphe

  • Avatar commentaire

    Le Bénin d’aujourd’hui n’est plus un pays de droit, mais, un pays de non droit.

  • Avatar commentaire

    Il faut arrêter cette comédie et libérer metognon. Trop c’est trop.

  • Avatar commentaire

    Avec..ce dit juge…qui se prend pour dieu..

    Il s’amuse comme ça…avec son karma….sans le savoir

  • Avatar commentaire

    Moi j’en veux beaucoup..à yayi qui a été tres naif…

    Il devait..pour raison de sécurité..*********..ces gens…et ceci..physqiquement

  • Avatar commentaire

    et c’est ce cirque,cette commédie..que certains appellent l’état de droit..

    Il est maintenant clair..pour ceux qui ont le discernement..et une petite dose de dignité..dans leur cervelle

    • Avatar commentaire

      le contentieux rb non vidé…va dans le sens…

      Réflechissez…

      On est tous en danger juridique,fiscal…et quoi d’autres dans ce pays..

      A quoi celà sert il d’aller au défiler..du 1er aout…si notre pays est à ce state apres 60 ans