Six trafiquants d’ivoire ont été condamnés à trois mois de prison par le tribunal de première instance de Cotonou hier mardi 17 juillet 2018 . On leur reproche la commercialisation de quatre pointes d’ivoire. Des défenses d’éléphants qui pèsent en tout  six kilogrammes. En plus de la peine de prison, ces trafiquants doivent s’acquitter personnellement, d’une amende de 50 000 FCFA. Ils sont aussi contraints de payer collectivement une somme de 5 millions de FCFA au titre de dommages et intérêts.

Pour rappel, les trafiquants d’ivoire sont en prison depuis le 14 juin 2018 après leur interpellation par la police républicaine le 11 juin 2018.Par ce verdict du tribunal de Cotonou, les accusés prolongent leur séjour en maison d’arrêt.

 

4 Commentaires

  1. cela est très bien si la police judiciaire et les membres Delacour agissent ainsi envers les présumé de tenue ce sera pour nous une bonne manière et à tous

  2. Trois mois c’est exemplaire pour ces menus fretins. A quand le tours des grosses cylindrées qui pavanent dans nos rues avec plusieurs cadavres dans les placards? Vite sortez les nous voulons les voir au youf.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom