Bénin: Audience plénière à la Cour ce matin : La question du brouillage des fréquences sur le tapis

Bénin: Audience plénière à la Cour ce matin : La question du brouillage des fréquences sur le tapis

La Cour constitutionnelle tient sa séance plénière ce mardi 17 juillet 2018 au siège de l’institution à Cotonou. Les membres de la juridiction vont examiner plusieurs recours. Ils auront par exemple, à se prononcer sur le brouillage des fréquences de certaines radios du sud-Bénin.

Cos-Lepi au Bénin : Les injonctions de la Cour mises en veilleuse par les députés ?

Audience plénière à la Cour constitutionnelle ce matin. Les sept sages de l’institution statuent  sur des recours relatifs au code de procédure civile, administrative, sociale et des comptes.Ils ont aussi se pencher sur une requête qui a trait  au dernier concours de recrutement des agents permanents de l’Etat au profit du ministère de l’économie et des finances.

L’institution présidée par le professeur Joseph Djogbénou va par ailleurs se prononcer sur  le  brouillage des fréquences des radios Soleil FM et CAPP FM. L’audience qui a débuté ce matin  a déjà été suspendue. Elle reprend à 17 heures pour la délibération.

 

 

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire

    Nous avons besoin d’avantage de Djogbénou pour le Bénin. Travaillons, atteingnons d’abord sont niveau en matière d’éduction et ensuite son succès personnel et je gage que nous serons un pays développé. Arrêtons de tuer nos génies et critiquer nos génies. C’est une des raisons que nous avons plus de docteurs à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur du pays. Nous passons notre temps à critiquer, à maudire, à tuer.

    • Avatar commentaire

      joel…vous etes un naif…comme tundé agadjavi seigni,yawa,sauvy,allamomann..et autres guguss..

      Ne voyez pas en djogbenou l’incarnation…du ********..pret à tout pour rendre service…à la ******…la plus cruelle que le benin ait connu..

      de plus c’est un fon..il a donc…toutes les dispositions génétiques…pour ça..

      ***************************

      Goorguejeen…!!!

    • Avatar commentaire

      Personnellement je ne parage pas votre vision du développement; le développement ne s’accomplit pas dans un monolithisme et refus de critique. La critique est toujours bienvenue pour forcer la performance et susciter vigilance et attention,  choses nécessaire à un rendement qualitatif.

      Et dans le cas d’espèce, l’enrichissement scientifique exige la critique qui est de mise pour toute production intellectuelle. Nos docteurs doivent accepter les critiques pour mieux s’affirmer dans la droiture et l’exactitude de leurs sciences.

      Les uns ne peuvent pas avoir le droit de faire passer leurs idées pendant que les autres doivent rester béatement consommateurs des réflexions des premiers. la confrontation des idées est nécessaire pour qu’avance la science et que suive un bon développement. Si non on tombe dans des postures nuisibles et le lit est dressé à la médiocrité qui n’engendre que la dictature

      • Avatar commentaire

        agbako…!!

        hélas…la plus part des forumistes…sont post..conf nationale…disons des petits..crétins….qui pensent tout connaitre…alors qu’ils étaient tous en couches cullottes panpers..

        nous sommes dans la négation…meme de l’état de droit…dans un régime stalinien..

        métognon en prison ajavon persécuté,atao ,le docteur adjegoulé…en prison..en violation de tous les textes…le prouve…

  • Avatar commentaire

    Il dira que la décision de brouillage est conforme à la constitution

    • Avatar commentaire

      (rire) Tout ce qui est dit et fait sous Patrice TALON, pour DJOGBENOU est conforme à la constitution. Il est formaté pour dire rien que ça.

  • Avatar commentaire

    Qui fait encore confiance à cette cours?

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 4 semaines

     
    La question du brouillage des fréquences des radios est une atteinte grave à la liberté de l’expression plurielle en matière de démocratie dans mon pays.
     
    Il n’y a aucune excuse ni pour le Gouvernement, ni pour l’Autorité de l’audiovisuelle est en charge de la Communication et ni pour le collectif ou l’Association des Radios émettant au Bénin car je juge leurs actions insuffisantes, très limitées et boiteuses. Rien de grand ou de grave n’est fait pour soutenir les Radios dont les fréquences sont allègrement brouillées au fil des jours. La célèbre leçon universelle émise par le  Pasteur Martin Niemöller en 1952 que je paraphrase ici devrait édifier nos autres Radios peureuses, lâches et froussardes qui se refusent de réagir assez : ‘‘…..Quand ils sont venus brouiller mes ondes, il ne restait plus personne pour protester…’’.
     
    Le brouillage des fréquences radio est une première dans ce Bénin et tout le monde connait le coupable rusé qui y a intérêt et qui s’y adonne : le Gouvernement.
     
    Il y a des lignes rouges qu’un Gouvernement sérieux ne doit pas dépasser même si ce peuple humble aux mains nues en face de vous ne peut s’en défendre. Les grands électeurs de demain que vous pensez tenir à votre solde c’est ce même peuple que vous privez d’expression aujourd’hui.
     
    Vous finirez par vous mordre les doigts car vous allez beau tenter d’acheter la conscience des électeurs mais la maturité acquise par ce peuple ne sera jamais monnayable.
     
    Entre le brouillage des fréquences et le bourrage des urnes, il n’y a qu’un pas. Restons sur nos gardes !!!
     

  • Avatar commentaire

    Djogbénou l’homme m’a séduit un soir quand je suivais un débat qu’il a animait et je disais ah nous avons besoin des hommes Pareils au commande du Bénin .

    Aujourd’hui il a la place du lion dans le milieu national et aucune moralité politique, pas de  cohérence je l’invite à prendre une journée entière seul dans sa chambre pour mieux s’écouter via youtube  et regrettable surtout pour la confiance que le peuple Béninois a placé en lui.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 4 semaines

     
    Djogbenou a fait du par coeur pour devenir agrégé sans connaître les fondements du droit. Le voilà qui à présent anime le folklore à la cour constitutionnelle, comme si cette dernière devait organiser des palabres sous l’arbre à palabre.
     

    • Avatar commentaire

      Je valide. Vous avez dit vrai.

      • Avatar commentaire
        Adanvo gislin Il y a 4 semaines

        C’est de la diffamation … Arrêter …. Un agrégé n’est pas un chiffon .

        Professeur Joseph djogbenou

        • Avatar commentaire

          Un agrégé est un universitaire, ils sont au rang des savants.  Et pensez vous qu’on peut comparer DJOGBENOU à des sommités de son domaine???

          Il tient des raisonnement de droit qu’un étudiant moyen de BAC+2 en droit ne peut pas tenir!!!

          J’ai lu il y a quelques jours, sa position contre la révision de la constitution d’il y a quelques années. Et ma conclusion est ceci:

          Soit, ce n’est pas lui qui a préparé le topo, ou si c’est lui, donc c’est un homme d’une malhonnêteté caractérisée à fuir!!!