Dans la commune de Sèmè Kpodji, un candidat au Bepc a été surpris en train de tricher. Il a tout simplement été renvoyé chez lui.C’est dans le centre d’examen du CEG Sèkandji que le candidat tricheur a été démasqué. Alors qu’il composait les épreuves de Sciences de la vie et de la terre (Svt), ce “malin” a caché des “cartouches” dans le casier de sa table de composition. Il regardait donc tranquillement le document et recopiait, mais sa manœuvre sera vite remarquée par les surveillants de salle.

Interrogé, il  est passé aux aveux. Les responsables du centre lui ont ensuite  fait signer une décharge dans laquelle il avouait avoir triché, avant de le renvoyer  du centre de composition. Pour rappel, un surveillant de salle imposteur avait déjà été arrêté dans le centre de composition d’Agblangandan (commune de Sèmè Kpodji). Il est en effet venu surveiller à la place d’un autre.

 

23 Commentaires

  1. un tricheur…expulsé à sémé…?

    C’est forcément notre toffa….le veinard..

    a abomez..il a eu..inconstestablement des tricheurs..

    bref..un sudiste normal..et qui se respecte…doit tricher..
    Les salauds..!!

  2. les amies disons la verite , c’est pas normale en tant qu’un élève , aller à l’examen et tricher, si on va à l’examen , on apprend.

  3. L’homme est vraiment courageux, et il a l’odace d’avoir amené des catouches a la composition du breve il est à felicité

  4. Selon moi c’est pas du tout de sa faute. Ils ont apri quoi durant l’anné pour pouvoir participé au examen , avec tout ces mouvement de grêve .. En tout cas que sa soit le gouvernement et les syndicat soyer concien …mercie

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire