Cameroun : une centaine de séparatistes évadés de prison après une attaque armée

Cameroun : une centaine de séparatistes évadés de prison après une attaque armée

Au Cameroun, la situation dans la région anglophone ne semble pas s'améliorer, bien au contraire. Il y a quelques heures, on apprenait l'évasion de plus d'une centaine de prisonniers, en majorité des séparatistes selon les autorités.

Cameroun : le non-respect des droits de l’homme inquiète l’ONU

Au Cameroun, une crise sévit depuis plusieurs mois dans la région anglophone. Des groupes séparatistes réclament en effet leur indépendance par la force. Une réclamation qui a reçu en retour une réponse par la force des autorités camerounaises. Une situation somme toute explosive, en témoigne la recrudescence de la violence à travers les régions anglophones.

Une situation illustrée encore par les derniers événements survenus dans la nuit de samedi à dimanche. Les autorités annoncent en effet l’évasion de 163 prisonniers suite à l’attaque de la prison de Ndop par des hommes armés soupçonnés d’être des sympathisants des séparatistes. D’après les premiers éléments, une cinquantaine d’hommes armés ont attaqué la prison dans la région du nord-ouest y mettant le feu et démolissant les principales entrées de la prison. Les autorités affirment qu’il n’y a pas eu de morts malgré les échanges de tirs, et qu’il y aurait deux blessés dénombrés du côté des forces armées camerounaises. Les fuyards sont activement recherchés.

Commentaires

Commentaires du site 0