Considérée comme ennemie, l’UE répond à Donald Trump

Considérée comme ennemie, l’UE répond à Donald Trump

C'est dans un contexte de vives tensions commerciales, entre les États-Unis et plusieurs puissance mondiale, que s'est tenue le G20 finances.

Syrie : les USA font du chantage à la Russie

Les États-Unis, sont en train de redéfinir, l’échiquier commercial mondial. D’ailleurs, la posture adoptée par les Américains ressemble de plus en plus à une forme d’isolationnisme. La quasi-totalité des grandes puissances économiques, sont affectées par cette nouvelle donne. La Chine, et les pays de l’Union Européenne sont les grandes victimes de cette nouvelle politique, conduite par Donald Trump. Pékin, s’est vu notamment imposer des taxes sur l’aluminium et l’acier, d’autres produits Chinois, pourraient être taxés prochainement. Quant à l’Europe, le pouvoir américain menace de taxer très fortement les importations automobiles de l’Europe

Face à cette situation, les ministres des finances du G20, réunis à Buenos Aires ont mis en avant, la “nécessité de renforcer le dialogue et les actions pour limiter les risques et renforcer la confiance”. Rappelons, que Donald Trump, avait déclaré, il y a quelques jours que la Chine et l’UE constituaient pour les Américains de véritables “ennemis” économiques.

l’UE veut calmer le jeu

Dans cet environnement qui se crispe, de plus en plus, il faut que les différents acteurs mettent de l’eau dans leurs vins, afin d’éviter des situations complexes par la suite. Le G20 finances, a tiré la sonnette d’alarme et prévenu, que la croissance mondiale est menacée à court et moyen terme par l’augmentation des tensions commerciales et géopolitiques.

Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques qui veut faire profil bas a affirmé que les pays européens «voulaient occuper un statut d’allié, pas d’ennemi, mais d’allié»,  «Nous essayons de construire des ponts», a-t-il assuré.

Présent dans la capitale Argentine, le secrétaire américain au Trésor, à, selon plusieurs sources européenne donner “l’impression que les Américains cherchent une voie de sortie à la guerre commerciale” voyant que la situation ne peut pas durer.

Commentaires

Commentaires du site 0