Lancement du Cep 2018 au Bénin : Plus de 200 candidats absents sur le plan national

Lancement du Cep 2018 au Bénin : Plus de 200 candidats absents sur le plan national

Le certificat d’étude primaire est lancé ce jour sur toute l’étendue du territoire national. Par endroits,  plusieurs cas d'absence ont été notés dont la majorité dans la commune de Savè. Quelques cas de maladies pointues ont été détectés dans la commune d'Abomey-Calavi.

Conseils aux candidats aux divers examens et concours

Dans le département de l’atlantique, ils sont au total 44591 repartis 77 centres  de compositions. Dans la commune d’Abomey-Calavi dans ce département,  neuf (9) cas d’absence ont été notés pour dans la  première journée de composition. En effet, dans le centre de composition de Ecole primaire publique de Agori on dénombre 561 candidats qui planchent effectivement sur 570 initialement inscrits. Par ailleurs dans le centre de  composition  de l’école quartier dans la même commune, plusieurs cas de candidats malades ont été détectés. Ils présentent des signes diarrhéiques. Mais les autorités ont rassurés que la situation est sous contrôle.

A Ouaké, dans le département de la Donga, On note un seul candidat absent dans la première journée de cet examen. Dans cette commune, 308 candidats sont inscrits et répartis dans dix  salles de composition. Ici, c’est le préfet de la Donga Eliassou Biao Soulémane Aïnin, accompagné des directeurs départementaux des enseignements maternel et primaire  et  de la police républicaine de la Donga, qui a lancé officiellement les épreuves du Certificat d’études primaires (CEP) session de juillet 2018  à l’Ecole urbaine centre (EUC) de la ville.

A Savè, 107 candidats dont 37 filles sont absents dans les huit (08) centres de composition où sont répartis les candidats au niveau communal. Ici, le maire de la commune de Savè, Timothée Biaou  a procédé le matin à l’Ecole primaire publique (EPP/Atchakpa), arrondissement d’Offè, au lancement officiel des épreuves écrites du Certificat d’études primaire (CEP), session de juillet 2018. Sur un total de 1. 610 inscrits seulement 1.503 candidats dont 677 filles ont répondu présents dans la première journée.

Si dans le département du Mono, aucun cas d’absence n’est officiellement communiqué, il faut signaler que les plus jeunes candidats du Mono ont 9 ans, tandis que le plus âgé a 44 ans.

Dans ce département, c’est le préfet du Mono Komlan Sedzro Zinsou, accompagné des acteurs du système éducatif départemental qui a lancé le matin au centre de composition de l’École primaire publique de Ouèdèmè-Adja dans la commune de Lokossa, les   épreuves de l’examen du Certificat d’étude primaire (CEP) 2018.

Au total 11.939 candidats dont 5.558 filles participent à cet examen dans le département et sont répartis dans 52 centres de composition sous la surveillance de 746 surveillants.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Gauthier mikinhouesse Il y a 1 semaine

    Cool