L’ancien président de la Cour constitutionnelle, Me Robert Dossou a été reçu ce matin dans une émission de la BBC. L’avocat a critiqué la proposition d’amendement constitutionnelle portée par les députés du Bloc de la Majorité Parlementaire. Me Robert Dossou a  opiné sur la question de l’alignement des mandats. Pour lui, « il y a un réajustement du mandat présidentiel, avec le mandat  législatif  et ce réajustement pourrait amener un président de la République à rester  sept ans ».

Ce qui serait contraire à la  loi sur le référendum qui prescrit sur décision de la Cour constitutionnelle qu’on ne doit pas toucher au mandat présidentiel de cinq.

Le principe de nul ne peut avoir un mandat de plus de cinq ans est indirectement touché si on se table sur la proposition d’amendement constitutionnelle portée  par les députés du BMP. En ce qui concerne l’émergence des femmes et la peine de mort, l’avocat pense qu’il n’est pas nécessaire de les introduire dans la constitution.

16 Commentaires

  1. c’est juste un coup d’état constitutionel…dont les cerveaux sont idji,amaoussou et houngbe..

    La peur d’etre en face des électeurs..et d’affronter les autres candidats..

    Dans ce cas on va tout mélanger…et tout gnangami…

  2. c’est juste un coup d’état constitutionel…dont les cerveaux sont idji,amaoussou et houngbe..

    La peur d’etre en face des électeurs..et d’affronter les autres candidats..

    Dans ce cas on va tout mélanger…et tout gnangami…

  3. J’ai la même opinion que le Maître. Pourquoi voulez vous réviser la loi fondamentale. Et pire, vous voulez le faire sans l’avis des citoyens béninois.

    Des talents, des compétences comme Robert, il y en a.

  4. Me ROBERT DOSSOU c’est de l’intoxication que vous faites dans ce débat. en quoi le prolongement du mandat deputes pouvait touche le mandat présidentiel  ? Le mandat présidentiel n’est pas touché! Donc n’y aura t’il pas election en 2021???? Talon a son mandat qui fini en 2021 donc il a encore 2 ans a partir de 2019; Nous ne pouvons pas compter les 2ans et ajoute au 5ans de 2021 a 2026 pour dire qu’un president ferait 7ans . Non mon mon mettre le premier mandat de Talon c’est 2016 a 2021. Si meme il doit reste encore faire 5ans supplémentaire cela n’a rien n’avoir avec un mandat de 7ans;

    • J’ai la même opinion que le Maître. Pourquoi voulez vous réviser la loi fondamentale. Et pire, vous voulez le faire sans l’avis des citoyens béninois.

      Des talents, des compétences comme Robert, il y en a.

  5. En tout cas sachez que le peuple a faim. Tout ce que vous soit disant cadre ou intellectuelle de ce pays vous faites pour mettre en arrière ce pays ; Dieu vous voit et votre dernier jour serait……

  6.  il y a un réajustement du mandat présidentiel, avec le mandat  législatif  et se réajustement pourrait amener un président de la République à rester  sept ans ».

    Si les Béninois baissent la vigilance et la garde sur ce sujet, je crains fort le pays sera  enclin de se glisser dans un fossé avec des cordes gluantes qu’il serait impossible de le faire sortir. The Atlantean avait lu l’écriture à la main au mur. Les amendements ne devraient pas toucher le mandat présidentiel qui est renouvelable après quatre ans. Le Bénin n’est pas le Sénégal ou la France. J’ai toujours soutenu le gouvernement du Président Patrice Talon, je ne suis pas du tout d’accord sur cet amendement touchant la mandat requis dans la Constitution.

  7. Déclarations inutiles gratuites,qu’il nous démontre comment ‘ça peut arriver,sur le retrait de droit de grève pas de réaction.hummmm,intelectuels béninois!!!!!

  8. de sages propos d’une sage personnalité , le professeur Dossou qui a des états de services rendus pour la paix au benin , qu’on ne peut pas ignorer ; pour rappel c’est Robert dossou l’un des grands initiateurs de notre fameuse conférence nationale , et j’en passe . Il est bon d’entendre son avis , et surtout d’en tenir compte , surtout avec ces gens qui sont aux affaires , dont la ruse et la rage sont leurs plats quotidiens ; des esbroufeurs

  9. Que ce Monsieur KO, arrête avec des déclarations gratuites, qu’ il nous explique comment ça peut arriver.

    Pourquoi ne s’est il pas prononcé sur le revirement de la Cour en ce qui concerne le retrait de droit de grève?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom