Putsch manqué au Burkina Faso : le mystérieux transfert d’argent depuis un numéro ivoirien

Putsch manqué au Burkina Faso : le mystérieux transfert d’argent depuis un numéro ivoirien

Au Burkina Faso, le procès de l'affaire du putsch manqué se poursuit inexorablement avec son lot de révélations. Cette fois-ci, une enquête a révélé un bien curieux lien entre les officiers putschiste et une mystérieuse personne vivant en Côte d'Ivoire du nom de Karidja Ouattara.

Burkina Faso : Yayi Boni cité comme témoin dans l’affaire du putsch manqué

D’après une information relayée par la presse internationale, la plupart des officiers impliqués dans le putsch manqué du Burkina Faso ont reçu des transferts d’argent de près 2 millions de FCFA minimum, à partir d’un numéro du réseau mobile ivoirien. Le Chef des opérations, Eloi Badiel qui est nommément cité aurait été ainsi en contact via le transfert avec une certaine Karidja Ouattara installée en Côte d’Ivoire.

Le rapport, cité par le procureur, mentionne également que chacun des sous-officiers était en possession d’un numéro ivoirien. Il y a trois ans, la presse burkinabè relayait déjà l’information d’une connexion ivoirienne dans l’affaire du putsch manqué dans le pays. Un enregistrement audio dans lequel, une voix ressemblant à celle du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, avait même circulé pendant quelque temps.

Même si les proches de ce dernier ont apporté un démenti (lire ici), affirmant qu’il s’agissait d’un complot, cette nouvelle expertise qui démontre des transferts d’argent entre des mystérieux ivoiriens et les putschistes risque encore une fois de mettre à mal les relations entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    moi qui suis…un fan..de l’afrique et de ses moeurs politiques…je me suis..laisser surprendre…que le burkina…fut en afrique de l’ouest..champion de la violence et des crimes et des assassinats politiques…

    beninois…que je suis…en dehors du cas ayipké..j’en connais pas de violence…de cet ordre

    kouandété…le lion de l’atacora n’ ‘a jamais oté une vie..

    Sujet de réflexion..!!!

  • Avatar commentaire
    Bitoubifam Il y a 1 semaine

    Aucun État africain n’a apporté assistance à Mouamar KADHAFI seul contre la machine répressive de l, Otan. Mais on exfiltre B. Comparé pour le loger en Côte d’Ivoire donc aux portes du Burkina Faso. Comment ne pas y voir des connexions sulfureuses d’avec une certaine françafric ?

    • Avatar commentaire

      Dommage qu’on soit  encore dans la remonté très loin du bord du puit avec ses africains aux esprits colonisés qui sont près a vendre pères et mères pour quelques miettes.