Bénin : 02 Guinéens et 01 Nigérien écopent d’une peine d’emprisonnement à vie

Bénin : 02 Guinéens et 01 Nigérien écopent d’une peine d’emprisonnement à vie

Trois ressortissants étrangers ont été condamnés à la prison à perpétuité, mercredi 08 Août 2018, à la Cour d’appel de Cotonou. Les trois individus dont deux Guinéens et un Nigérien ont été reconnus coupables d’associations de malfaiteurs pour avoir perpétrer plusieurs braquages au Bénin.

Grossesses en milieu scolaire : Les enseignants fautifs bientôt passibles de radiation

Arrêtés en 2013 pour le braquage d’une agence de transfert d’argent Western Union à Godomey, les deux Guinéens Kaba Naimi et Mamadou Kondé ainsi que le Nigérien Halidou Hamadou Mohamed ont été fixés sur le sort, ce mercredi 08 Août 2018 à la Cour d’appel de Cotonou. Ils devront passer le reste de leur existence en prison pour association de malfaiteurs. Tel est le verdict sans appel qu’a émis à leur égard le tribunal.

Cette peine compte aussi pour de nombreux autres braquages dont les trois individus se sont également rendus coupables. Le lien du groupe avec d’autres braquages a été fait grâce à des images publiées par la presse au lendemain de leur arrestation en octobre 2013. Ces images et surtout la photo de Halidou Hamadou avaient attiré l’attention d’autres victimes qui se sont manifestées. Ainsi ont-ils été accusés d’autres braquages comme celles des sociétés Travels and Tours, Van Technologie, Ammalis Group, Laptop shop et Schibathel. Des braquages qui ont eu lieu tout aussi en 2013, entre Août et Septembre.

Un autre membre du groupe est toujours recherché par la police. Il s’agit de leur chef de bande, Souleymane Sawadogo, lui de nationalité burkinabé .

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    omo AJILEYE Il y a 2 mois

    Encore ces guinéens, cette race de vaux-rien (champion des demandes d’asile internationales) qui nous importe l’insécurité au BÉNIN !!!
    Qu’elle soit maudite!!!

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 2 mois

    Pourquoi Mettre des gangsters tueurs en taule pour qu’ils continuent à vivre aux frais du contribuable que je suis ??? Sincèrement le mieux aurait été de se débarrasser calmement de ces vermines sociétales et on en parle plus. Car ils se retrouveront en prison pour se transformer en Formateurs des plus jeunes voyous en “renforçant davantage leurs capacités” en matière de braquage et leur cycle infernal reprend pour les pauvres populations.
    Les Droits de l’Homme n’ont qu’à se limiter à la Méditerranée là-bas, nous on n’en a cure.

    • Avatar commentaire
      MOUGOUBA Il y a 2 mois

      Prince Toffa 1er
      CE QUE TU CHERCHES TU AS TROUVE
      tu es à l’image de ces gangsterS. Escroquerie par-ci et par-là.
      MAIS JE T’OBSERVE

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 mois

    Foutez-les en tole et jeter la clef dans la lagune.

  • Avatar commentaire
    Bermini Dan'lamy Il y a 2 mois

    On dit pour burkinabé au masculin comme au féminin ce qui veut dire du Burkina en fulfuldé. Merci d’en tenir compte désormais.

  • Avatar commentaire
    Bermini Dan'lamy Il y a 2 mois

    On dit pas burkinabé pour homme et femme.