En marge, du 53e sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, les chefs d’État, se sont entretenus sur plusieurs sujets, notamment la crise sociopolitique qui secoue actuellement le Togo. Le groupe des chefs d’État, a proposé un chronogramme, pour essayer de faire revenir totalement le calme au Togo et apaiser les tensions.

Lors de cette rencontre, le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a pris officiellement ses fonctions de nouveau président en exercice de la CEDEAO, en remplacement du président Togolais, Faure Gnassingbé.

Buhari, devra donc s’atteler à mener à bien, les différents pourparlers entre les protagonistes de la crise togolaise. Il devra aussi, se pencher avec ses pairs sur la question de la sécurité, au sein de l’espace.

1 COMMENTAIRE

  1. Je pense à mon avis que la Cedeao manque de clauses punitives dans sa charte comme institution. Un dictateur comme Faure Gnassingbé ne devrait pas participer à la Direction de la Cedeao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom