Centrafrique : trois journalistes russes tués dans des circonstances non élucidées

Centrafrique : trois journalistes russes tués dans des circonstances non élucidées

En Centrafrique, qui est victime de conflits incessants, on vient d'apprendre la mort de trois journalistes russes. Ces derniers ont été tués dans des circonstances non élucidées pour le moment. Une triste nouvelle pour le monde de la presse.

Résolution de la crise en Centrafrique : Touadéra rappelle que l’UA est prioritaire

Qu’est ce qui est arrivé aux trois journalistes russes retrouvés morts à 200 Km au nord de Bangui en Centrafrique. La triste nouvelle de leur disparition a été confirmée par le ministère russe des affaires étrangères. D’après les premières informations, la voiture des journalistes a été visée par de nombreux tirs, vus les impacts de balles trouvées sur place. On ne sait toujours pas quel groupe armé a mené l’attaque.

Pour l’heure les autorités centrafricaines n’ont pas confirmé l’identité des trois personnes retrouvées mortes sur place. Du côté russe, les médias et les autorités russes affirment pourtant avoir identifié les trois journalistes. Plus d’informations dans nos prochaines parutions.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire

    Les russes devraient comprendre que la centreafrique bon gré mal gré demeure une chasse gardée de la France.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    S’ils faisaient partie de la presse alors je suis curé

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Une chose m’inquiète seulement, chez les russes, qui ne sont pas connus pour être des poètes, c’est “un prêté pour un rendu”. A mon avis, il faut s’attendre à la réponse du berger à la bergère.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Sûrement des russes qui avaient décidé de se passer de l’autorisation de LE DRIAN pour entrer en Afrique…

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Ces types étaient certainement journalistes comme je suis curé.

    Sûrement des russes qui avaient décidé de se passer de l’autorisation de LE DRIAN pour entrer en Afrique…

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Ces types étaient certainement journalistes comme je suis curé.

    Sûrement des russes qui avaient décidé de se passer de l’autorisation de LE DRIAN pour entrer en Afrique…

    Une chose m’inquiète seulement, chez les russes, qui ne sont pas connus pour être des poètes, c’est “un prêté pour un rendu”. A mon avis, il faut s’attendre à la réponse du berger à la bergère.