Critiques de la FFT sur sa tenue : Serena Williams sort du silence

Critiques de la FFT sur sa tenue : Serena Williams sort du silence

La Championne de tennis aux nombreux records Serena Williams a été la cible d'un commentaire de Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis (FFT) très critiqué sur la toile. Elle est sortie du silence.

Une caricature de Serena Williams et la métisse Osaka en blonde crée la polémique

Critiquée pour différentes raisons, Serena Williams ne fait pas l’unanimité. Et pourtant les qualités de sportive de la jeune femme ne sont plus à démontrer. Elle accumule les records depuis de nombreuses années. Mais cette fois-ci, la polémique vient de Bernard Giudicelli qui n’est autre que le président de la Fédération française de tennis (FFT). Ce dernier a donné son opinion dans une interview sur la tenue de la championne. Une nouvelle tenue qui a été mise en avant lors de ses derniers matchs. Qualifiée de tenue “black panther” par certains, elle a été saluée mais aussi critiquée sur la toile.

Pour le président de la FFT, cette tenue n’est pas appropriée et ne sera donc plus autorisée. Une déclaration qui a été critiquée un peu partout dans le monde, que ce soit en France avec des anonymes et même des politiciens comme Cecile Duflot qui a critiqué le fait que l’on cherche toujours à contrôler les tenues des femmes. Interrogée par la presse, Serena Williams a voulu calmer le jeu.

Je ne sais pas exactement ce qu’il a semblé dire ou n’a pas semblé dire, mais on en a déjà parlé, nous avons une excellente relation (…) C’est quelqu’un avec qui il est facile de parler (…) toute mon équipe est française, donc nous avons une relation merveilleuse (…) Je suis sûre qu’on va parvenir à un accord et que tout sera O.K., ce n’est pas quelque chose de grave, tout va bien” a-t-elle affirmé.

Pour elle, même si sa tenue est inspirée du célèbre film “Black Panther” et qu’elle se sentait comme une princesse guerrière, elle rappelle que la tenue lui permet également de corriger des problèmes de circulation sanguine qui l’ont gardée éloignée des terrains pendant quelque temps. Il n’y a donc pas de raison pour la championne que la tenue soit rejetée par les instances sportives.

Commentaires

Commentaires du site 0