Julius Malema : «Nous avons besoin des Etats-Unis d’Afrique, d’une seule Afrique»

Julius Malema : «Nous avons besoin des Etats-Unis d’Afrique, d’une seule Afrique»

Selon le chef de file des Combattants pour la liberté économique en Afrique du Sud, Julius Malema, le continent africain va devoir réfléchir à la possibilité de créer un seul état, celui d'une Afrique libre.

Maroc : Madonna va fêter ses 60 ans à Marrakech

Connu pour ses idées qualifiées de révolutionnaires, Julius Malema, chef de file des Combattants pour la liberté économique en Afrique du Sud, a récemment appelé à travailler sur le projet d’une Afrique unie. Ce système, baptisé États-Unis d’Afrique, se base ainsi sur le modèle fédéral américain. Une idée farfelue pour certains, mais qui, selon lui, permettrait à de nombreux états de tourner la page de la colonisation en quittant par exemple le Commonwealth des nations.

Fondé en 1931, le Commonwealth ds Nations est une organisation géopolitique regroupant les anciennes colonies britanniques. Composée de 53 membres dont le Nigeria et l’Afrique du Sud, ce Commonwealth, dirigé depuis toujours par la reine Elisabeth II serait ainsi le parfait reflet de ce qu’ont pu vivre les pays africains. En effet, Malema insiste sur le fait que l’organisation « présidée par le colonisateur, perpétue la suprématie blanche ».

La future génération, capable de mener à bien ce projet ?

L’objectif de ce projet ? Permettre à l’Afrique de s’émanciper puisque ce nouvel État gigantesque permettrait d’obtenir un continent sans frontières, avec un seul président qui aura pour but d’unifier et de diriger une seule Afrique. Selon lui cependant, la génération actuellement en place ne pourra pas mener à bien ce projet. C’est donc tout naturellement que le leader de l’EFF en appelle aux générations futures.

L’idée d’unifier n’est pas nouvelle puisque ce projet trotte dans la tête de Malema depuis longtemps déjà, cependant, c’est une des vraies premières fois que l’idée est partagée de la sorte. Une sortie qui coïncide d’ailleurs avec la venue de Theresa May, la première ministre britannique, en Afrique du Sud.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    l’Afrique est unique un seul peuple. Parcourez l’Afrique vous verrez que c’est pareil partout. Réunissons-nous comme il y a des millions d’années avant l’arrivée du blanc chez-nous. Malema, je salue cette initiative.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 3 semaines

    C’est une idee des heros comme Nkrumah qui a été rejetee par des gens comme Senghor du Senegal et Nyerere de la zambieau lendemain des independance. Ce dernier a fini par reconnaitre son erreur a la fin de son mandat presidentiel.

    Il faut des jeunes leaders aussi eclaires et visionnaires que leur aines pour conduire une telle grande aspiration.

    -Allons y a petit pas:
    Deja creer une armee commune, une diplomatie internationale unique (comme c’est le cas quand les autres nous parlent d’allies).

    -Exigeons une place permanente pour l’afrique au conseil de securite.

    -Le reste suivra (monnaie unique, harmonisation des politiques douaniere et economique, zone de libre echange etc..)

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 semaines

    Une belle idée en effet
    Comment sera-t-elle accomplie quand d’orès les Somaliens, les Nigérians, Sénégalais, Mozambicains, Zimbabweans et autres ressortissants des pays limitrophes sont brûlés vifs, chassés de l’Afrique du Sud?

    • Avatar commentaire

      La population sud-africaine en raison de l’apartheid reste un peuple peu cultivé.

      C’est une plaie à soigner.

  • Avatar commentaire

    “D’une seule voix” dirai-je, avons nous besoin.